ASSE : Le maire de Saint-Étienne tire sur Romeyer et Caïazzo

Roland Romeyer et Bernard Caïazzo, les deux présidents de l'ASSE. Publié par ALEXIS le 06 avril 2021 à 00:00

Le maire de Saint-Étienne, Gaël Perdriau a fait un tour d’horizon, sur l’actualité de l' ASSE. Il a évoqué la fronde des supporters contre Roland Romeyer et Bernard Caïazzo, le projet de vente, les finances et les mauvais résultats du club ligérien. Il tacle ouvertement les deux présidents, dans une interview exclusive de But Football Club à paraître entièrement mercredi.

ASSE : Perdriau prend position pour les supporters

L’ ASSE va mal, sur le terrain comme en dehors. L’équipe de Claude Puel est toujours menacée de relégation en Ligue 2 et la colère des supporters monte ces dernières semaines. Ces derniers demandent des comptes à Roland Romeyer et Bernard Caïazzo, mais sans suite. Le groupe de supporters Magic Fans 1991 a fixé un ultimatum de 15 jours aux deux propriétaires de l’AS Saint-Étienne, afin de leur donner des explications sur la situation difficile de leur club de coeur. Sinon, il menace de passer à l’offensive. « Dans le cas inverse, nous cesserons toute tentative de dialogue et entrerons une bonne fois pour toutes en guerre avec ceux qui, chaque jour, nuisent à ce club que nous aimons par-dessus tout », ont prévenu ces fans ultras, samedi. Interwievé par But, Gaël Perdriau est préoccupé par la tension entre le peuple vert et la direction de l’ ASSE et soutient les supporters. « Ils demandent plus de clarté sur les intentions des dirigeants et je les comprends. […] Je les rejoins. Je soutiens leur communiqué », a-t-il répondu à la source.

Le maire exige la transparence à Romeyer et Caïazzo

Sur la question de la cession du club stéphanois à un investisseur crédible, le maire de Saint-Étienne attend des deux patrons des Verts la transparence dans ce dossier, comme ils l’avaient promis. « L’ ASSE n'appartient pas qu'à ses dirigeants, mais à tous les Stéphanois et même au-delà puisque le club compte des supporters partout en France. Le club est un bien public. […] Roland Romeyer et Bernard Caiazzo ont promis de céder le club en cas de projet sportif intéressant, sans en faire une histoire d'argent. J'espère qu'ils tiendront cette promesse », a rappelé l’élu local. Au sujet des dividendes qu'auraient perçus le président du Directoire et son associé du Conseil de surveillance, Gaël Perdriau confirme qu’il a abordé la question avec le premier. « Roland Romeyer m'a dit que c'était faux. Je lui ai dit que ce serait bien de démentir officiellement, dans un souci de transparence et pour préserver les liens entre le club et les supporters. Bernard Caiazzo et lui ont toujours dit qu'ils ne feraient pas d'argent sur le dos du club », a-t-il confié à la source.

L'élu de Saint-Étienne inquiet pour Sainté

Pour les résultats de l’ ASSE, le président de Saint-Étienne Métropole est inquiet. « Objectivement, elle (la situation, ndlr) est assez inquiétante. Quand on en est à faire des calculs à 7 journées de la fin du championnat, à regarder les résultats des autres équipes qui luttent pour ne pas descendre... Il suffit de regarder le classement pour voir que c'est fragile. C'est doublement inquiétant, puisque la situation financière est fragile elle aussi », a exprimé Gaël Perdriau. Rappelons que les Verts sont 15es avec 36 points, soit une avance de 7 points sur le Nîmes Olympique (barragiste) et 8 sur le FC Nantes, 19e et relégable.



Afficher les commentaires