OL Mercato : Un gros chèque dans les tuyaux pour Juninho ?

Juninho, directeur sportif de l' OL. Publié par JEAN-LUC D le 06 avril 2021 à 15:45

Deux mois avant l’ouverture du marché des transferts, Juninho ne chôme pas du côté de Lyon. Le directeur sportif de l’ OL s’activerait déjà en coulisses pour positionner certains dossiers chauds.

Joachim Andersen définitivement vendu cet été par l’ OL ?

« J'ai eu un coup de foudre lorsque je l'ai vu jouer pour la première fois. Ensuite, à chaque fois que je suis allé le superviser, ça a conforté ma première impression. » Recruté par Florian Maurice à l’été 2019 contre 30 millions d’euros avec les bonus, Joachim Andersen n’a pas confirmé les propos de l’ancien responsable du recrutement de l’Olympique Lyonnais. Envoyé en prêt cette saison, le défenseur danois réalise de belles prestations en Premier League. Mais les dirigeants de l’OL ne seraient plus vraiment chauds à l’idée de faire revenir le joueur de 24 ans dans le Rhône.

En effet, selon les renseignements du quotidien L’Équipe, Juninho et Jean-Michel Aulas envisageraient sérieusement de vendre l’ancien joueur de la Sampdoria. Jason Denayer étant devenu incontournable à l’ OL. Même si les Cottagers connaissent une saison difficile (18e au classement), Joachim Andersen pourrait s’offrir d’autres horizons en Angleterre lors du prochain mercato estival.

Bataille anglaise pour Joachim Andersen ?

En effet, le journal sportif ajoute que les performances de Joachim Andersen avec Fulham ne laissent pas insensibles les prétendants en Angleterre. Outre Fulham, qui espère le recruter définitivement en cas de maintien, le tabloïd britannique The Athletic assure que le défenseur de l' OL serait également dans le viseur de Tottenham. L’entourage du natif de Frederiksberg souhaite rester en Angleterre et se montrerait assez confiant quant à lui trouver prochainement une destination.

Les Lyonnais pourraient donc se frotter bientôt les mains puisque les courtisans du joueur seraient disposés à se montrer très généreux afin de convaincre les décideurs olympiens de le laisser filer.

Affaire à suivre...



Afficher les commentaires