Stade Rennais : Bruno Génésio répond à Pablo Longoria !

Stade Rennais : Bruno Génésio répond à Longoria Publié par Melvin le 16 avril 2021 à 15:18

Après Raymond Domenech et plusieurs entraîneurs de foot français, Bruno Génésio du Stade Rennais FC y va de sa petite réponse à Pablo Longoria, le président de l' OM qui avait pris quelques libertés dans la presse espagnole sur le football français .

Le coach du Stade Rennais défend le boulot de ses collègues

Dire que la sortie de Pablo Longoria sur la formation des joueurs de football en France et le niveau des entraîneurs français fait polémique est un euphémisme. Le président de l'Olympique de Marseille avait déclaré à propos de la Ligue 1 et la France : « C'est l'un des pays qui exporte le moins d'entraîneurs. Ils ne vendent pas d'idées collectives...». Bruno Génésio, actuel entraineur de du Stade Rennais a tenu à répondre à ces critiques émises par le président du club olympien.

« Les entraîneurs français sont sous-cotés, s'agace le coach du Stade Rennais. Avant de poursuivre « J’ai encore lu une déclaration d’un président d’un grand club qui dévalorisait la formation française des joueurs et des entraîneurs. Je m’élève contre ça. Nous, entraîneurs français, ne sommes pas suffisamment solidaires par rapport à ça », affirme le coach du club breton.

L'ex-entraîneur de l'Olympique Lyonnais a également souligné le travail de certains de ses collègues. « Quand je vois ce que fait Stéphane (Moulin), ce que font David Guion à Reims, Michel Der Zakarian à Montpellier. On peut aussi parler d’Olivier Dall’Oglio. Il y a plein d’entraîneurs français qui font bien leur travail et qui ne sont pas mis en avant », fait remarquer le coach du SRFC.

SRFC : Génésio pointe une inquiétante lacune

L'entraîneur de Rennes a néanmoins pointé une carence dans la formation des coachs français. « Le gros problème, c’est qu’on n’est pas suffisamment bon pour les langues étrangères », s'inquiète-t-il. « C’est un gros défaut par rapport à d’autres nationalités qui sont capables de parler deux, trois, voire plus de langues », poursuit le remplaçant de Julien Stéphan sur le banc du SRFC.

Il est vrai que les statistiques parlent d'elles-même à ce propos. À part Zinedine Zidane au Réal de Madrid, il n'y a aucun autre technicien français sur un banc à l'étranger dans les 4 plus grands championnats européens ( Allemagne, Italie, Espagne, Angleterre).





Afficher les commentaires