FC Metz : Farid Boulaya courtisé par deux clubs de Ligue 1

Farid Boulaya devrait quitter le FC Metz. Publié par Chemssdine le 29 mai 2021 à 01:00

Auteur d'une belle saison avec le FC Metz, Farid Boulaya est devenu une valeur sûre de Ligue 1. Au club depuis maintenant trois saisons, l'international algérien de 28 ans semble tenté par un nouveau défi. Cela tombe bien, deux clubs français lui font les yeux doux.

Farid Boulaya, le facteur X du FC Metz

Une véritable montée en puissance. Depuis son arrivée à Metz à l'été 2018, le natif de Vitrolles affiche un niveau intéressant permettant notamment de monter en Ligue 1 avec les Messins dès sa première saison avant d'assurer le maintien de ces derniers la saison suivante. L'ancien joueur de Clermont vient de réaliser la meilleure saison de sa carrière lors de la cuvée 2020-21. Auteur de six buts et de huit passes décisives en Ligue 1, Farid Boulaya a été un grand artisan de la saison messine. Les joueurs de Frédéric Antonetti ont terminé 10es classement, après avoir joué l'Europe pendant une longue période de cette campagne âprement disputée.

Un départ quasi acté, le LOSC et le Stade Rennais intéressés

A l'apogée de sa carrière, Farid Boulaya intéresse forcément de nombreuses écuries et un départ du FC Metz est un secret de Polichinelle au sein du club. En effet, ayant refusé une prolongation de contrat offerte par les Grenats, ces derniers seraient résolus à le libérer cet été. Ceci pour obtenir quelques liquidités à défaut de voir leur maître à jouer partir en tant que joueur à la fin de son contrat en juin 2022. D'après France Football, l'ailier droit est sur les tablettes du champion en titre, le LOSC, et du Stade Rennais. Deux clubs qui permettraient à l'international algérien de découvrir l'Europe pour la première fois de sa carrière. L'hebdomadaire ajoute qu'un club anglais est également sur le coup. D'après le média algérien DZ Foot, le Messin serait aussi suivi par les Émiratis d'Al Aïn. Avec cette concurrence, les Grenats peuvent espérer un montant supérieur aux 5 millions d'euros qu'ils attendent pour leur métronome. Affaire à suivre donc...





Afficher les commentaires