Stade Rennais : Lens lâche une réponse retentissante pour Badé

Le Stade Rennais débouté pour Loïc Badé Publié par Ange A. le 12 juin 2021 à 08:00

Le Stade Rennais se cherche un nouveau défenseur central suite au départ de son capitaine Damien Da Silva. Le SRFC est notamment intéressé par Loïc Badé, sociétaire du RC Lens. Le club nordiste se montre exigeant pour son défenseur de 21 ans.

La réponse glaciale du RC Lens au Stade Rennais pour Badé

Sixième de Ligue 1 à l’issue de la saison, le Stade Rennais attend du renfort pour la prochaine campagne. Le SRFC cherche notamment à recruter un nouveau défenseur central. Une place s’est libérée avec le départ du capitaine Damien Da Silva. Le défenseur de 33 ans s’est engagé en tant que joueur libre avec l’Olympique Lyonnais. La direction de Rennes souhaite faire de Loïc Badé son successeur au Roazhon Park. Le club breton a même déjà transmis une première offre au RC Lens pour le prometteur défenseur axial. Mais les Sang et or ne vont pas faire de cadeau pour le joueur recruté l’été dernier. Ouest France révèle en effet que l’offre du SRFC a été déboutée par le RCL.

Loïc Badé trop cher pour le SRFC, un plan B en vue ?

John Lucumi en plan B pour le Stade Rennais

Le journal régional assure en effet que le RC Lens exige un montant de loin supérieur aux 13 millions d’euros proposés par le Stade Rennais. La source locale indique que les Sang et Or attendent 25 millions d’euros pour Loïc Badé. Avec une telle exigence, le SRFC va activer d’autres pistes pour s’offrir un nouveau défenseur. Mais comme l’indique la même source, Rennes ne compte pas approcher Romain Saïss et Nicolas Nkoulou, tous deux âgés de 31 ans. Le club breton devrait lancer une offensive pour recruter John Lucumi. Le Colombien (22 ans), plus jeune que le Tunisien et le Camerounais, est sous contrat jusqu’en 2022 avec Genk. Le club belge ne devrait pas s’opposer à son départ cet été afin de récupérer quelques millions d’euros. La valeur marchande du jeune international (3 sélections) est estimée à 11 millions d’euros sur Transfermarkt. Le board rennais devra tout de même se méfier du FC Séville et de l’Atalanta Bergame dans ce dossier.





Afficher les commentaires