PSG Mercato : Déjà un malaise avec Gianluigi Donnarumma ?

Le cas Gianluigi Donnarumma divise Publié par Ange A. le 05 juillet 2021 à 09:05

Le Paris Saint-Germain a réalisé l’un des plus gros coups du mercato en signant Gianluigi Donnarumma. Seulement, il s’agirait d’une recrue de trop pour Mauricio Pochettino comme l’indique Le Parisien ce lundi.

Gianluigi Donnarumma pas dans les plans de Pochettino ?

Le Paris Saint-Germain veut oublier la dernière saison. Il s’agit de l’une des pires de l’ère QSI. Nul été un sacre en Coupe de France, le PSG allait réaliser une saison blanche. Pour s’éviter un nouvel exercice difficile, l’exécutif parisien se montre actif sur le marché des transferts. Mais pour Leonardo, il n’est pas question de faire des folies cet été. Hormis Achraf Hakimi qui va coûter une petite fortune, Paris compte réaliser un mercato estival low-cost. Dans ce sens, le club francilien a déjà recruté Georginio Wijnaldum et Gianluigi Donnarumma, tous deux gratuitement. Si le Néerlandais était attendu par Mauricio Pochettino, ce ne serait pas le cas pour le second comme l’indique le journal régional.

Quel rôle pour Donnarumma à Paris ?

Donnarumma futur numéro 2 au PSG

La publication assure en effet que l’arrivée de l’ancien portier de l’AC Milan n’était pas prévue par Mauricio Pochettino. Il s’agit davantage d’une signature voulue par Leonardo, le directeur sportif du Paris Saint-Germain. « L’arrivée de Gianluigi Donnarumma n'est pas une demande personnelle mais bien un dossier du directeur sportif Leonardo », explique le journal. La signature de l’Italien avait d’ailleurs jeté un froid sur l’avenir de Keylor Navas. Mais comme l’a indiqué Téléfoot, le futur et la place du Costaricien dans la capitale ne sont pas menacés. L’ancien du Real Madrid va rester numéro 1. Son cadet italien sera sa doublure, un rôle assuré jusqu’ici par Sergio Rico, véritable perdant de la signature du portier de 22 ans. L’Espagnol pourrait quitter la capitale juste un an après son transfert définitif. Comme lui, Alphonse Areola devrait aussi prendre la porte. Seul Alexandre Letellier, 3e dans la hiérarchie des gardiens, va rester. Il a prolongé son contrat d’un an avec son club formateur.





Afficher les commentaires