OL : Les supporters boycottent les 2 premiers matchs de Ligue 1

Les Bad Gones de l'OL dans le Groupama Stadium. Publié par ALEXIS le 05 août 2021 à 05:35

Deux principaux groupes de supporters de l’ OL ont pris une décision radicale contre le pass sanitaire obligatoire en vigueur pour avoir accès au Groupama Stadium.

OL : Les Bad Gones absents contre Brest et Clermont

À la suite des Green Angels, lundi, les Bad Gones, principal groupe de supporters de l’ OL, ont décidé de boycotter les deux premiers matchs à domicile de leur équipe. Et pour cause, il ne sont pas d’accord avec les restrictions imposées en raison de la covid-19 pour aller supporter leur équipe de coeur dans leur stade. Dans un communiqué officiel publié sur Facebook, le groupe de supporters ultras de l’Olympique Lyonnais a fait savoir que le pass sanitaire est « liberticide ».

« C’est la mort dans l'âme que nous avons décidé de reporter notre retour au stade. Nous ne serons donc pas présents samedi en tant que groupe : pas de bâche, de sono ou d'animation », ont-ils faut savoir. Toutefois, le responsable des Bad Gones précise que de façon individuelle, ses membres ont « le libre choix » de se rendre au Groupama Stadium en leur « âme et conscience ».

Les supporters lyonnais en mode observateur

Pour l’heure, les fans abonnés au virage nord du Groupama Stadium ont décidé de se « cantonner à un rôle d'observateur », afin de constater la mise en oeuvre pratique des nouvelles mesures de contrôle, lors des deux premiers matchs à Lyon. Rappelons que l’ OL recevra le Stade Brestois à Décines, samedi (17h), lors de la 1re journée de Ligue 1, puis Clermont Foot 63, le dimanche 22 août (13h). Entre les deux matchs, l’équipe de Peter Bosz se déplacera sur le terrain d’Angers SCO (stade Raymond Kopa), le dimanche 15 août (13h).

À noter que pour assister aux matchs de Ligue 1, les spectateurs de plus de 18 ans doivent présenter un pass sanitaire valide (certificat de vaccination attestant d'un schéma vaccinal complet ou un test négatif (PCR ou antigénique) de moins de 48 heures pour les personnes non vaccinées ou un certificat de test positif d'au moins 11 jours et de moins de six mois). Pour les adolescents dont l'âge est compris entre 12 et 17 ans, des mesures leur seront appliquées à partir du 30 août 2021.





Afficher les commentaires