Stade Rennais : Camavinga rend de nouveau hommage au SRFC !

Eduardo Camavinga rend hommage au Stade Rennais. Publié par Thomas le 16 septembre 2021 à 16:45

Transfert surprise des dernières heures du mercato estival, le départ de Eduardo Camavinga du Stade Rennais vers le Real Madrid semble pour l’instant être un franc succès. Entré en jeu ce mercredi contre l’Inter Milan, le milieu de 18 ans a délivré une superbe passe décisive au Brésilien Rodrygo. Après la rencontre, le joueur a tenu à rendre un vibrant hommage à son club formateur.

Stade Rennais : Camavinga, un enchaînement made in SRFC

Qui peut arrêter Eduardo Camavinga ? Cantonné à un rôle de super sub à Rennes ces derniers mois, le milieu de terrain tricolore revit, que ce soit avec l’équipe de France espoir (auteur d’un but superbe contre la Macédoine) ou avec son nouveau club le Real Madrid. En recrutant le Français pour 31 millions d’euros, les Merengues ne s’attendaient sûrement pas à des débuts aussi clinquants. Sur 36 minutes jouées depuis son arrivée (25 minutes de jeu face au Celta Vigo et 11 minutes de jeu face à l’Inter), Camavinga a déjà marqué un but et réalisé une passe décisive. Des performances monstrueuses, qui pourraient bouleverser la hiérarchie pourtant bien ancrée, du Real Madrid.

Interrogé sur les antennes de BeIn Sports après la rencontre contre les Nerazzurri, Camavinga n’a pas manqué de rendre hommage au Stade Rennais. "Ce sont des enchaînements appris à Rennes, avec Mathieu Le Scornet (ex-entraîneur adjoint des Rouge et Noir), raconte le joueur tout sourire. Il me disait souvent de faire la passe et de courir dans la profondeur pour amener le danger". Pour rappel, le natif de Miconje en Angola avait déjà fait un très beau geste pour son club formateur, en offrant un maillot du Real Madrid à tout le personnel breton, en signe de remerciement aux années passées ensembles.

Le joueur est aussi revenu sur les conseils de son coach Carlo Ancelotti. "Il m’a dit qu’il y avait beaucoup d’espaces et que ça allait être un jeu box-to-box et qu’il fallait faire la différence." Un coaching gagnant pour le technicien italien, puisque le seul but inscrit de la rencontre est réalisé par deux entrants (passe de Camavinga, but de Rodrygo).





Afficher les commentaires