OM Mercato : Les raisons de l'échec d'un dossier brûlant dévoilées !

Micky van de Ven dévoile pourquoi il n'a pas rejoint l' OM. Publié par Thomas le 21 septembre 2021 à 17:50

Véritable électron libre cet été, Pablo Longoria avait enflammé le marché des transferts, en recrutant pas moins de 12 joueurs importants, blindant ainsi tous les postes de l’effectif phocéen. Malgré cette belle dynamique, l’ OM a néanmoins connu de gros échecs lors du mercato estival, notamment sur une très grosse piste en défense.

OM Mercato : Les raisons de la non venue de Micky van de Ven

Auteur d’un début de saison de haut niveau, l’Olympique de Marseille culmine à la deuxième place du podium derrière le Paris SG. Ce très bon début de saison est à mettre au crédit d’un recrutement ambitieux, qui aura haleté les supporters olympiens pendant tout l’été. Si Marseille peut se targuer d’avoir réalisé de très gros coups mercato, le club a aussi connu des échecs notables, notamment dans le secteur défensif.

Après Daniel Wass, qui avait été retenu par son club de Valence malgré une volonté réciproque de rejoindre l’ OM, c’est le jeune Micky van de Ven qui avait fait faux bond aux phocéens dans les dernières semaines d’août. Très déterminé à enrôler l’espoir néerlandais, Pablo Longoria se voyait concurrencer par de grosses écuries européennes. Malgré des contacts prometteurs avec l’entourage du joueur, l’opération avait finalement échoué à cause d’une raison bien précise, que révèle le défenseur sur le site VoetbalPrimeur.

Selon Micky van de Ven, tout allait dans le bon sens, et il y avait une volonté commune de boucler le dossier. Seulement, l’ OM n’est pas parvenu à convaincre le club néerlandais de Volendam. "Marseille est aussi un très grand club. J'ai reçu un appel puis j'ai pris l'avion avec mon père. J'ai donc vu Marseille comme une option, mais ils ne se sont pas mis d'accord avec Volendam sur les frais de transfert", précise l’intéressé, qui a finalement rejoint les rangs de Wolfsburg en Bundesliga, pour un montant de 3,5 millions d'euros.





Afficher les commentaires