Stade Rennais : Une excellente nouvelle avant de recevoir Clermont

L'excellente nouvelle pour le Stade Rennais avant Clermont. Publié par Thomas le 21 septembre 2021 à 23:50

C’est une des plus grandes déceptions de ce début de championnat, malgré un effectif bien fourni, le Stade Rennais sort d’une terrible série de 3 défaites consécutives en Ligue 1. Auteur d’un mercato très ambitieux, le SRFC peine toujours à développer des automatismes et culmine après six journées à la 16e place du championnat. Malgré cette mauvaise dynamique, les Rouge et Noir pourront compter sur une très grande nouvelle à 24h d’affronter une surprenante équipe de Clermont.

Stade Rennais : Face à Clermont le SRFC doit réagir !

Si les débuts du SRFC version 2021-2022 ont été prometteurs, l’engouement est vite redescendu, après de nombreuses contre-performances contre des équipes normalement à leur portée (défaite contre Angers, Reims). Malgré le départ soudain de Camavinga fin août, les Rennais étaient parvenus à se renforcer avec les signatures de Baptiste Santamaria et Lovro Majer au milieu de terrain. Face à Clermont ce mercredi, le club n’aura pas le droit à l’erreur, et une défaite pourrait coûter cher à l’entraîneur Bruno Genesio. Si les Bretons déçoivent, les Auvergnats endossent l'étiquette de belle surprise de ce début de Ligue 1, avec seulement une défaite (contre le PSG) la semaine dernière. Un défi de taille pour le SRFC, qui pourra cependant s’appuyer sur une statistique extraordinaire.

Comme le rappelle le compte Rougemémoire sur Twitter, depuis son retour dans l’élite en 1994, le Stade Rennais a systématiquement vaincu à domicile les équipes qui découvraient la première division, soit un total de 12 fois sur 12. Une statistique dingue, qui devrait motiver les Rennais à réaliser la passe de 13, devant leur public, qui une semaine plus tôt, enflammait le Roazhon Park face à Tottenham en Ligue Europa Conférence.

Autre bonne nouvelle pour les Bretons, le retour en pointe de Martin Terrier, blessé face à Reims. De son côté, Lovro Majer devra encore patienter avant de refouler les terrains comme l’indique Ouest-France.





Afficher les commentaires