OM : Discipline, Marseille de nouveau frappé par la LFP

L'OM sanctionné par la LFP après Angers Publié par Ange A. le 07 octobre 2021 à 01:20

Réunie mercredi, la Commission de discipline de la LFP a statué sur les débordements survenus lors du déplacement de l’ OM à Angers. Une fois de plus, l’instance n’a pas épargné Marseille.

Nouvelles sanctions infligées à l’ OM par la LFP

Déjà dans le dur sur le terrain avec deux défaites de rang en championnat, les mauvaises nouvelles s’enchaînent pour l’Olympique de Marseille. La Commission de discipline de la Ligue de football professionnel a encore sanctionné l’ OM pour les débordements de ses supporters. Mercredi, la Ligue s’est prononcée suite aux incidents survenus lors de la rencontre entre le SCO Angers et Marseille (0-0). Une rencontre comptant pour la 7e journée du championnat durant laquelle les supporters ont de nouveau envahi le rectangle vert. Suite à ces incidents, la LFP a infligé un point de retrait avec sursis à l’équipe entraînée par Jorge Sampaoli. La Ligue s’est également prononcée en faveur de la fermeture de l’espace visiteur pour Marseille à l’extérieur jusqu’au 31 décembre prochain. De nouvelles décisions que n’a pas manqué de commenter l’état-major marseillais.

Une nouvelle injustice dénoncée à Marseille

Les supporters marseillais interdits de déplacement

Les nouvelles sanctions de la LFP n’ont pas été bien accueillies par Jacques Cardoze. Le directeur de la communication de l’ OM estime que l’instance se montre assez sévère envers le club provençal. « Dans cette décision, tout me paraît sévère : le point avec sursis et l’interdiction de déplacement […] D’autant plus sévère que c’est presque plus pénalisant pour nous que pour Nice, dans les sanctions après Nice-OM », a pesté le responsable marseillais cité par L’Équipe.

De son côté, le président de la Commission a justifié ces nouvelles peines. « « Le point avec sursis, ça nous permet de concerner tous les acteurs, toutes les composantes du club dont les associations de supporters font bien évidemment partie », a expliqué Sébastien Deneux. À noter qu’Angers a également été sanctionné par la Ligue. Le SCO écope de deux matchs à huis clos, dont un ferme (déjà purgé). Le club de l’Anjou devra également payer 20 000 euros d’amende.





Afficher les commentaires