OM Mercato : Un départ inattendu bientôt acté à Marseille ?

Arrivé en janvier dernier, Franco Tongya est susceptible de quitter l' OM. Publié par Timothée Jean le 11 octobre 2021 à 18:35

Il ne compte visiblement pas s'éterniser à l’ OM. Arrivé en janvier dernier en provenance de la Juventus, Franco Tongya pourrait faire ses valises lors du prochain mercato hivernal.

OM Mercato : Franco Tongya poussé vers la sortie ?

Le prochain mercato de l’ Olympique de Marseille s’annonce très mouvementé, notamment dans le sens des départs. Alors que le flou persiste sous sur l’avenir de Boubacar Kamara et Duje Caleta-Car, c'est un départ de Franco Tongya que le club phocéen pourrait enregistrer dès cet hiver.

Le joueur de 19 ans a été recruté par l’ OM en janvier dernier en provenance de la Juventus Turin. Arrivé avec l’étiquette de « crack », le milieu de terrain n’est jamais parvenu à faire son trou au sein de l’effectif marseillais. Déjà très peu utilisé l’an passé par André Villas-Boas, le jeune joueur italien a désormais un temps de jeu quasi inexistant sous les ordres de Jorge Sampaoli. La preuve, Franco Tongya n’a disputé aucune rencontre avec l’équipe première cette saison. Le jeune ne parvient pas aussi à convaincre avec la réserve, comptabilisant 4 rencontres disputées cette saison. Ce traitement commence à agacer le crack italien, qui pourrait profiter de la prochaine fenêtre de transfert pour aller chercher plus de temps de jeu loin des terres marseillaises.

Franco Tongya vers un retour en Italie ?

Barré par une forte concurrence à l’ Olympique de Marseille, Franco Tongya est en effet susceptible de faire son retour en Italie. La Provence révèle que « plusieurs clubs de Série B » s’intéressent au jeune joueur marseillais, sans pour autant dévoiler leur identité. Mais pour s’offrir les services de l’ancien joueur de la Juventus, il faudra sortir le chéquier. Franco Tongya est sous contrat jusqu’en juin 2025 avec l’ OM. Sa valeur marchande est estimée à 2,5 millions d’euros. Les prétendants italiens sont donc prévenus.





Afficher les commentaires