OL : Avant l’AS Monaco, Peter Bosz pique une grosse colère

Peter Bosz; entraineur de l'OL. Publié par ALEXIS le 15 octobre 2021 à 00:20

Le calendrier très chargé de l’ OL et les clubs engagés en compétitions européennes a sorti Peter Bosz de ses gonds. Ce dernier a exprimé sa colère contre les dirigeants du football continental et mondial.

Le coach de l' OL révolté par le calendrier chargé de son équipe

Peter Bosz n’est pas du tout content. Il en veut à la FIFA pour le calendrier chargé qui empêche le joueur de l’ OL, Lucas Paqueta, d’être présent à Lyon pour le match contre l’AS Monaco, samedi (21h), au Groupama Stadium. Le coach des Gones a poussé un gros coup de gueule en conférence de presse d’avant-match, ce jeudi. « C'est complètement impossible si Lucas Paqueta joue ce soir. Le Brésil joue cette nuit (de jeudi à vendredi à 2h30, ndlr). Je ne sais pas qui organise tout ça, mais là il y a trois matchs en Amérique du Sud. Je ne parle pas que pour l’Olympique Lyonnais, mais pour les joueurs. Trois matchs dans le calendrier avec le dernier match dans la nuit de jeudi. Je ne comprends rien là-dessus », a-t-il martelé.

Peter Bosz s'en prend à la FIFA et l’UEFA

Peter Bosz a attaqué directement les responsables du football européen et mondial sur leur calendrier chargé pour les clubs engagés en compétition européenne et les joueurs. « Il faut peut-être arrêter d’être entraîneur et devenir président de la FIFA ou de l’UEFA (rires). Les gens ne comprennent rien au foot quand ils font ça. C'est l'argent qui est le plus important, pas le foot, à mon avis, pas le joueur. Ce qu'on veut, c'est avoir les meilleurs joueurs sur le terrain. Mais de cette façon, beaucoup de bons joueurs se blessent et ne jouent pas pendant longtemps », a-t-il fait remarquer.

« Ici, on joue deux fois par semaine. On veut jouer de grands matchs, là-dessus je ne dis rien, mais le calendrier… La semaine prochaine, on joue jeudi soir (en Ligue Europa, ndlr). Normalement les joueurs ont 72 heures pour récupérer, mais là on aura 64 heures. Croyez-moi, voyager, c’est dur pour les joueurs », a déploré le technicien néerlandais. Pour récapituler, notons que l’ OL affronte l'AS Monaco le 16 octobre à Lyon, puis le Sparta le 21 octobre à Prague (en République thèque) et l’OGC Nice, le dimanche 24 octobre (13h) à l'Allianz Riviera.





Afficher les commentaires