PSG Mercato : Après Messi, Leonardo avait programmé une bombe !

Lionel Messi a rejoint le PSG cet été. Publié par JEAN-LUC D le 23 octobre 2021 à 03:44

Libre de tout contrat après 21 ans passés sous le maillot du Barça, Lionel Messi a rejoint le PSG dans une ambiance totalement surprenante. Mais Leonardo, directeur sportif du club parisien, avait programmé un autre gros coup avec l’arrivée de la star argentine.

Après Messi, le PSG avait prévu une offensive pour Ansu Fati

Après plusieurs mois de suspense et de négociations, Ansu Fati a finalement prolongé son contrat avec le FC Barcelone, mercredi. Initialement lié aux Blaugranas jusqu’au 30 juin prochain, l’ailier de 18 ans a paraphé un nouveau bail de cinq ans supplémentaires, soit jusqu’en juin 2027. Après Neymar en 2017 et Lionel Messi en août dernier, le club catalan s’évite ainsi un nouveau coup dur avec le Paris Saint-Germain. D’autant que Leonardo et Nasser Al-Khelaïfi avaient d’ores et déjà prévu de jouer un autre vilain tour au club catalan en 2022.

PSG Mercato : Le PSG était prêt à gâter Ansu Fati

D’après les révélations de la presse catalane, Ansu Fati aurait pu suivre Lionel Messi au Paris Saint-Germain. Dans son édition de ce vendredi, le Mundo Deportivo explique notamment que les dirigeants parisiens avaient déjà préparé le contrat du jeune international espagnol. Pour le convaincre de venir, le Paris SG proposait à l’enfant de Bissau un salaire de 15 millions d'euros net par saison et une prime à la signature de 30 millions d'euros. Avec cette opération, le Qatar et Nasser Al-Khelaïfi voulaient régler la question de la succession de Kylian Mbappé, en fin de contrat et pressenti au Real Madrid l’été prochain.

La direction parisienne avait envisagé de recruter libre Ansu Fati, en profitant du fait que l’entourage du joueur conteste devant les tribunaux l’option de deux années incluses dans son contrat initial chez les Barcelonais. Mais tout cela n’a pas suffi à faire changer d'avis le jeune protégé de Ronald Koeman, dont la priorité était de prolonger avec son club formateur. En plus, Jorge Mendes, l’agent du joueur, pense qu'il n'y a pas de meilleur club pour lui que le FC Barcelone. Après Neymar et Lionel Messi, le Paris Saint-Germain n’aura donc pas Ansu Fati dont la clause libératoire est désormais fixée à un milliard d'euros.





Afficher les commentaires