Vente ASSE : Officiel, énorme coup de théâtre à Saint-Etienne !

Bernard Caiazzo et Roland Romeyer, présidents de l'ASSE. Publié par ALEXIS le 23 novembre 2021 à 16:56

L’ ASSE n’a pas trouvé preneur sept mois après sa mise en vente. Aucun acquéreur n’a été retenu, ce mardi, selon le communiqué du club.

ASSE : La vente du club ligérien repoussée

Le délai du 23 novembre annoncé par KPMG a été respecté. Ce mardi, le dossier de la vente de l’ ASSE a été tranché. Aucun projet n'est éligible. La vente a été repoussée selon le rapport du cabinet d'audit et de conseil chargé d'étudier les dossiers de reprise de l'AS Saint-Étienne. « KPMG a transmis, comme convenu, ses recommandations aux actionnaires. Le cabinet de conseil a estimé que les garanties juridiques et financières apportées par les candidats sont insuffisantes. Les garanties d’investissement dans le développement du club ou les garanties de l’origine des fonds n’ont pas été apportées à ce jour. Aucun des candidats ne peut donc entrer en négociation exclusive », a communiqué l' ASSE, via l'agence de communication gérée par Patrick Chêne.

En d'autres termes, le projet porté par Jean-Michel Roussier et adossé à un fonds suisse et canadien n’est donc pas éligible. Tout comme le projet Olivier Markarian. Il faut rappeler que le dossier de Norodom Ravichak, prince du Cambodge, avait été rejeté depuis. Ce mardi, France Bleu Saint-Étienne avait fait écho d’une offre estimée à 18 M€ qui était en tête. Finalement, il n’en est rien, comme cela a été confirmé par l' ASSE dans un communiqué officiel.

L'AS Saint-Étienne attend de nouveaux candidats

« Les actionnaires remercient KPMG de la qualité de leur travail et poursuivront le process de vente avec les premiers candidats s’ils apportent à KPMG les garanties financières et juridiques demandées. Les actionnaires entendent protéger l’institution et se protéger en ne retenant que des offres, validées par KPMG, qui apportent toutes les garanties sportives, financières et juridiques nécessaires.

Les actionnaires sont heureux de constater que de nouveaux candidats se sont présentés avec des dossiers qui répondent aux critères demandés par KPMG et attendent avec sérénité les recommandations du cabinet d’audit à propos de ces candidats dont la capacité financière est indiscutable avec une volonté de conclure dans les meilleurs délais », a appris Sainté.





Afficher les commentaires