OL Mercato : Un grand directeur sportif veut remplacer Juninho

OL Mercato : Un grand directeur sportif se propose pour l'après Juninho. Publié par Thomas le 26 novembre 2021 à 12:05

Après l'annonce à demi-mot de Juninho qu'il quitterait l' OL en fin de saison, un grand directeur sportif aurait proposé ses services à l'Olympique Lyonnais.

OL Mercato : Luis Campos bientôt à Lyon ?

Quelques jours avant le choc entre l’Olympique Lyonnais et l’OM, Juninho avait lâché une véritable bombe sur son avenir chez les Gones, évoquant un potentiel départ à l’issue de la saison, soit à la fin de son contrat. " J’avais dit que mon cycle durerait trois saisons pour voir ce que je suis capable de faire, je sais que j’ai eu cette opportunité parce que je suis un ancien joueur qui a eu du succès ici, je n’ai aucun problème à assumer ça. A la fin de la saison je vais bien réfléchir on verra… ", avait-il glissé au micro de RMC Sport.

Si cette déclaration a pris tous les dirigeants de court, elle a en partie été éclipsée ces derniers jours par le fiasco survenu lors de l’Olympico et le jet de bouteille à l’encontre de Dimitri Payet, qui à mis l’ OL dans la tourmente. Si l’accalmie semble être revenue dans le Rhône, notamment après la belle victoire des Gones contre Brondby en Ligue Europa jeudi, le club doit désormais anticiper le départ de Juni, et commence déjà à s’intéresser à certains dossiers. Si le nom de Florian Maurice (Stade Rennais) ou encore Loïc Désiré (RC Strasbourg) ont récemment fait surface, il se pourrait que les efforts lyonnais soient vite soulagés par un ancien de la Ligue 1.

Selon Foot Mercato, Luis Campos ne serait pas insensible au projet de l’Olympique Lyonnais, et pourrait rallier le club l’été prochain en cas de départ de Juninho. Fort de son expérience à l’AS Monaco (2013-2016) puis au LOSC (2017-2020), le Portugais est courtisé par de très gros clubs depuis son départ des Dogues, notamment le Real Madrid, Tottenham et plus récemment Newcastle. Si aucun contact n’a pour l’instant été établi entre l’ OL et Campos, la situation pourrait se décanter dès le mois de janvier.

Afficher les commentaires