OL : Juninho a mis le feu avant l’Olympico contre l’OM ?

Juninho, directeur sportif de l'OL, taclé par Raymond Domenech. Publié par ALEXIS le 20 novembre 2021 à 04:21

Juninho a fait une sortie médiatique polémique à 4 jours du match OL - OM. Raymond Domenech estime qu’il a mis le feu avant l’Olympico.

OL : L'annonce polémique de Juninho sur son départ

Juninho a annoncé son départ de l’ OL à la fin de la saison actuelle. Il se dit « fatigué » et ne veut pas aller au-delà de son contrat qui expire en juin 2022. « J'espère bien finir la saison. Et à la fin de saison, normalement c'est fini. […] J'ai envie de me reposer un peu puis de voir autre chose », a déclaré le directeur sportif de l’Olympique Lyonnais, mercredi sur RMC Sport, alors que les Gones affrontent l’Olympique de Marseille, dimanche (20h45) au Groupama Stadium.

Le président du club de la capitale des Gaules, Jean Michel Aulas, a évidemment reconnu que le timing de l’annonce du Brésilien n’est pas bon. Il a de ce pas présenté les excuses de l’ OL à Peter Bosz, lors d’une réunion officielle de la direction lyonnaise selon L'Equipe.

Domenech ouvre grandement la porte de sortie au Brésilien

Invité à se prononcer sur la sortie de Juninho, Raymond Domenech a dézingué ce dernier sur la Chaîne L’Équipe. « Juninho le dit lui-même pourquoi il doit partir, parce qu’il est fatigué, parce qu’il en a marre, parce qu’il ne sert à rien. Il a envie d’aller entraîner, eh ben qu’il aille entrainer », a-t-il martelé, avant de s’interroger : « comment peut-il mettre le feu avant le choc contre l’ OM, juste pour se faire plaisir à lui-même, pour parler de son nombril et de ses problèmes ».

L’ex-sélectionneur de l’Équipe de France, par ailleurs attaché à l’ OL, son ancien club, n’est pas du tout content du moment choisi par Juninho pour annoncer son départ de Lyon. « S’il n’a rien compris à la position de directeur sportif, qui est de régler les problèmes du club, il peut partir. Ce n’est pas la première fois qu’il intervient pour dire n’importe quoi à n’importe quel moment », a enfoncé Raymond Domenech, tout en invitant l’ancienne gloire de Lyon à « partir le plus tôt possible.






Afficher les commentaires