OM Mercato : Boubacar Kamara sur le départ, un coupable désigné

Boubacar Kamara, milieu défensif de l'OM. Publié par ALEXIS le 27 novembre 2021 à 12:33

Alors que l’ OM négocie sa prolongation, Boubacar Kamara a boycotté la conférence de presse. La faute est rejetée sur la direction du club.

OM : Boubacar Kamara veut partir et fait le forcing

En fin de contrat en juin, Boubacar Kamara veut quitter l’ OM. Vendredi, il a boycotté la conférence de presse du club relative au match contre l’ES Troyes AC, dimanche (20h45). Le club phocéen n’a toujours pas justifié l’attitude du milieu de terrain, mais elle est relative à la question de son avenir à Marseille, surtout « les négociations complexes pour sa prolongation de contrat » selon L’Équipe.

Dans sa réaction sur le comportement du joueur de 22 ans, Eric Di Meco a estimé que la faute incombe aux dirigeants de l’Olympique de Marseille si le milieu de terrain se retrouve en fin de contrat et dans une position confortable. « Il est en fin de contrat, donc il est en position de force, c’est l’histoire du football aujourd’hui c’est le cas Kylian Mbappé au PSG », a commenté le chroniqueur sur RMC Sport.

Situation de Kamara : la direction de l'Olympique de Marseille accusée

De l'avis de l'ancien manager de l' OM (février à novembre 2000), la direction de l' OM a mal géré le dossier Boubacar Kamara. « J’espère que les supporters marseillais, si Boubacar Kamara s’en va libre, ne lui en voudront pas. Parce que les principaux responsables, ce sont les dirigeants de Marseille. Quand tu laisses un joueur de son niveau arriver dans sa dernière année de contrat , tu es en danger », a-t-il accusé.

Pour finir, Eric Di Meco pense qu’il est encore possible que le président Pablo Longoria trouve un accord avec le jeune joueur, afin de le prolonger, puis le transférer dans la foulée, mais la probabilité est mince. « Ça peut encore être possible de le prolonger pour le vendre, mais ça va dépendre… Et rares sont les joueurs qui prolongent pour partir », a-t-il précisé.

L’ OM a fait trois propositions avec valorisation salariales à Boubacar Kamara, selon la radio, mais en vain. L'AC Milan serait en pole position pour enrôler l'international Espoir français, à la place de Franck Kessié sur le départ.






Afficher les commentaires