Vente ASSE : Gros rebondissement à 150M€ à Saint-Étienne !

Roland Romeyer et Bernard Caiazzo, les deux propriétaire de l'ASSE. Publié par ALEXIS le 20 décembre 2021 à 21:11

Roland Romeyer et Bernard Caiazzo souhaitaient vendre l’ ASSE avant 2022, mais ils ne le pourront plus, parce qu’ils ont une nouvelle priorité.

Vente ASSE repoussée, priorité au sauvetage !

La vente de l’ ASSE est reportée, comme pressentie, en raison des difficultés du moment du club, actuel 20e du championnat. Roland Romeyer et Bernard Caïazzo ne l’ont certes pas officialisé, mais il est évident qu’ils ne pourront pas entrer en négociations exclusives avec un potentiel acquéreur s’ils ne sont pas assurés de maintenir le club en Ligue 1. Pour tenter de sauver l’AS Saint-Étienne, lanterne rouge de la Ligue 1 et relégable en Ligue 2 à la mi-saison, ils ont limogé Claude Puel et nommé Pascal Dupraz à sa place. De plus, les deux propriétaires des Verts ont donné feu vert à Jean-François Soucasse (président exécutif), afin de renforcer l’équipe pendant le mercato hivernal, ce qui n’était pas prévu au budget.

Ce dernier a d’ailleurs annoncé la couleur en indiquant que l’ ASSE va recruter de nouveaux joueurs en janvier. « Il faudra que l’AS Saint-Étienne soit plus active au mercato qu’initialement prévu. S’agissant des moyens, les actionnaires ont convenu de la nécessité de mettre à disposition du club des moyens significatifs. Le mercato est un sujet de négociations, il serait contre-productif de lancer à la volée des montants. Nous avons des profils ciblés », a-t-il rassuré.

Markarian et Serge Bueno prêts à investir 150 M€ ?

Ayant confirmé la vente retardée de l’ ASSE, en indiquant que la priorité de Roland Romeyer et Bernard Caïazzo « aujourd'hui, est surtout de sauver les meubles sportivement », But Football Club croit savoir qu’une offre commune d’Olivier Markarian (patron de Makal) et Serge Bueno (fondateur de Smart Good Things) est dans les tuyaux dans Le Forez.

« Un rapprochement des projets soutenus par Olivier Markarian et Serge Bueno pourrait voir émerger une nouvelle offre des deux entrepreneurs », a appris le média. Selon la même source, les deux hommes d’affaires « auraient une enveloppe d'environ 150 M€ à investir » à Sainté.






Afficher les commentaires