OM Mercato : Randal Kolo Muani à Marseille, les détails du contrat

En fin de contrat avec le FC Nantes, Randal Kolo Muani se rapproche d’une signature à l’ OM. Publié par Timothée Jean le 03 janvier 2022 à 09:52

En fin de contrat avec le FC Nantes, Randal Kolo Muani se rapproche d’une signature à l’ OM. Les détails du deal ont même déjà fuité.

OM Mercato : Randal Kolo Muani, l’offre de Marseille dévoilée

Libre de négocier un contrat avec le club de son choix depuis le 1er janvier 2022, en vue d’une arrivée la saison prochaine, Randal Kolo Muani cristallise l’attention des dirigeants du FC Nantes. Il faut dire le jeune attaquant de 23 ans, lié au club nantais jusqu’au 30 juin prochain, se dirige tout droit vers un départ du FCN. Car, malgré les offres de sa direction, Randal Kolo Muani maintient sa position inchangée. Il souhaite rejoindre un club plus huppé. « Je n'ai pas encore fait mon choix, mais c'est ma dernière saison à Nantes », avait-il prévenu.



Informé de cette décision, l’Olympique de Marseille s’est rapidement engouffré dans cette brèche et tente d’arracher la signature de Randal Kolo Muani. Selon les informations de L’Équipe, l’OM voudrait boucler un pré-contrat avec le buteur nantais dès cet hiver en vue d’une arrivée gratuite à l’issue de la saison. Mais contre 1 à 2 millions d’euros, les Olympiens risquent de sa venue durant le mercato hivernal. D’ailleurs, l'affaire semble bien engagée entre les deux parties. Les coulisses de ce futur transfert à Marseille ont été dévoilées.

Trois ans de contrat pour Randal Kolo Muani

En effet, la direction de l’ OM ne compte pas lésiner sur les moyens pour convaincre l’attaquant nantais de rejoindre le groupe de Jorge Sampaoli. Selon les indiscrétions du journaliste Ekrem Konur, le club phocéen serait même prêt à offrir un contrat de trois ans, soit jusqu’en 2025, à Kolo Muani, avec un juteux salaire à la clé. Ce qui devrait faire réfléchir le joueur de 23 ans, courtisé par plusieurs autres clubs européens.

Pour mener à bien cette mission, l’OM devra cependant se séparer de certains éléments, la crise financière oblige. Surveillé de près par la DNCG, l’Olympique de Marseille devra vendre avant de recruter. Des ventes de Boubacar Kamara, Duje Caleta-Car ou encore Jordan Amavi sont notamment envisagées.