OL Mercato : Marcelo Guedes transféré ou libéré cet hiver ?

Marcelo Guedes, défenseur de l'OL. Publié par ALEXIS le 04 janvier 2022 à 19:46

Que devient Marcelo depuis sa mise à l’écart par l’ OL ? Pourquoi son contrat n’a pas été résilié ? Partira-t-il à fin de la saison ?

OL : Marcelo Guedes toujours avec la réserve

Marcelo (Guedes) fait toujours partie de l’effectif de l’ OL, mais il est toujours écarté du groupe professionnel et s'entraine avec l'équipe réserve de Lyon. Dès lors, son avenir à l’Olympique Lyonnais est flou. La direction du club de Jean-Michel Aulas et l’entraîneur Peter Bosz n’ont pas encore évoqué son possible retour en grâce pendant la deuxième partie de la saison.

« L’Olympique Lyonnais informe qu’à la suite de sa défaite à Angers et de l’analyse qui en a été faite par les parties prenantes de la Direction sportive et son entraîneur Peter Bosz, il a été décidé que son joueur Marcelo prendrait part, à compter de ce jour, aux séances d’entraînement du groupe Pro 2 […]. Le comportement inapproprié de Marcelo dans les vestiaires, à l’issue du match disputé à Angers, justifie cette décision prise unanimement par l’ensemble de la direction sportive de l’ OL », avait communiqué le club rhodanien, le 17 août 2021.

Le Brésilien accroché à son gros salaire de 2,4 M€ par an

Une certitude sur l’avenir du défenseur central de 34 ans demeure toutefois : il ne souhaite pas quitter le club rhodanien pendant ce mercato d’hiver. Foot Mercato le confirme avec plus de précision. « A priori, il n'a pas l'intention de quitter l' OL, qui lui verse toujours un salaire confortable (2,4 M€ par an) », a fait savoir la source, tout en s’interrogeant : « Peter Bosz et le board Lyonnais lui offriront-ils une nouvelle chance en 2022 ? Rien n'est moins sûr ».

En effet, si le Brésilien ne retrouve pas l’équipe professionnelle de l’Olympique Lyonnais jusqu’à la fin de la saison, en ce moment, il pourrait envisager d’aller voir ailleurs. Rappelons que Marcelo est lié à Lyon jusqu’en juin 2023, soit pour une saison et demie encore.






Afficher les commentaires