OM Mercato : Milik, la Fiorentina prend une grosse décision !

OM Mercato : La Fio a pris une grosse décision pour Milik. Publié par Thomas le 25 janvier 2022 à 18:13

Dans le viseur de la Fiorentina, l'attaquant de l' OM, Arkadiusz Milik, a vu le club italien prendre une décision énorme pour son mercato.

OM Mercato : La Fiorentina recale Milik

C’est l’un des dossiers chauds de cette fin de mercato à l’Olympique de Marseille. Dans sa volonté de dégraisser, Pablo Longoria s’est penché sur la vente de plusieurs joueurs de son effectif. Parmi eux, le nom d'Arkadiusz Milik revenait avec insistance, et pour cause, l’attaquant polonais est associé à un départ de la cité phocéenne, notamment depuis l’arrivée cet hiver de Cédric Bakambu (libre, 30 ans). Si le joueur a connu des touches à la Juventus, ou en Espagne, c’est bien du côté de la Fiorentina qu’il était question d’un transfert cet hiver.

La Viola avait coché le nom du Polonais en cas de départ de Dusan Vlahovic. Si le serial buteur serbe partira bien de Florence cet hiver chez les Bianconeri pour pas mois de 70 millionsd’euros, il ne sera néanmoins pas remplacé par Arkadiusz Milik. Selon Fabrizio Romano, la Fio aurait désormais d’autres plans pour son secteur offensif, préférant recaler l’option Milik pour s’attaquer au dossier Arthur Cabral.

Révélation de ce début de saison dans le championnat suisse, l’attaquant brésilien devrait prochainement faire ses valises pour l’Italie. Les dirigeants florentins ont fait une offre au FC Bâle de 14 millionsd’euros, plus 2 millions en bonus pour le joueur de 23 ans. Lorsque le transfert de Dusan Vlahovic sera officialisé, le Brésilien devrait alors, sauf retournement de situation, vêtir le maillot violet.

Milik en plein doute à Marseille

De son côté, l’ OM, qui aura besoin de turnover offensif dans cette deuxième partie de saison, conservera donc son attaquant. Très impacté par sa blessure au genou l’été dernier, Milik peine toujours à enchaîner les bonnes performances avec l’Olympique de Marseille et pourrait rapidement faire les frais de la montée en puissance de Bamba Dieng et l’arrivée de Bakambu au poste de numéro 9. Contre le RC Lens ce week-end, l’international polonais est resté tout au long de la rencontre sur le banc, preuve d’une fracture entre lui et son coach Jorge Sampaoli.

Cette semaine, le joueur a fait état de son mal-être au micro de Canal + Pologne, soulignant son manque d’automatisme avec le reste du groupe durant les matches. " Parfois, je regarde le chronomètre, ça fait 20 minutes que l’on joue et je n’ai reçu que deux passes avec un adversaire sur le dos. Avec le coach, on cherche des solutions... " Serait-ce la fin de l'aventure olympienne pour Milik ?






Afficher les commentaires