OM : Les terribles annonces de Jorge Sampaoli après Lorient

De nouveaux blessés dans les rangs de Jorge Sampaoli Publié par Ange A. le 09 mai 2022 à 03:35

OM : Jorge Sampaoli a confirmé de mauvaises nouvelles après la victoire de l’Olympique de Marseille face au FC Lorient (0-3).

OM : De nouveaux blessés à Marseille

Après trois matchs sans victoire, l’Olympique de Marseille a renoué avec le succès ce dimanche. En déplacement sur la pelouse du FC Lorient, l’OM s’est imposé (0-3) pour cette affiche comptant pour la 36e journée du championnat. Bamba Dieng (39e), Mattéo Guendouzi (48e) et Gerson (67e) sont les buteurs marseillais. Grâce à ce succès, le club phocéen reprend sa deuxième de Ligue 1 Uber Eats à l’AS Monaco. Pour ses deux dernières sorties du championnat, le club phocéen va tour à tour affronter le Stade Rennais puis le RC Strasbourg, respectivement 4e et 5e. Il s’agit de deux clubs en course pour podium. Mais Jorge Sampaoli devrait enregistrer de nouveaux forfaits pour le reste de la saison.

Jorge Sampaoli confirme l’hécatombe à Marseille

En conférence d’après-match, Jorge Sampaoli a affiché une grande inquiétude pour le reste de la saison. Contre le FC Lorient, de nouveaux joueurs ont rejoint l’infirmerie de l’Olympique de Marseille. Les trois buteurs, Dieng, Guendouzi et Gerson, ont quitté la pelouse du Moustoir sur blessure. Idem pour Duje Caleta-Car et Cédric Bakambu.

Pour le coach de l’OM, l’enchaînement des matchs explique la mauvaise passe de ses poulains. Le technicien argentin se montre surtout pessimiste pour la blessure de son attaquant congolais. « Il y a de l’inquiétude. Les joueurs sortent d’une série de beaucoup de matches, il y a de la fatigue accumulée. On sort aussi d’une rencontre particulièrement intense contre Feyenoord [0-0]. La blessure la plus grave semble être celle de [Cédric] Bakambu, c’est musculaire. Pour les autres, on verra pendant la semaine », a indiqué l’Argentin. Celui-ci était déjà privé de Dimitri Payet (forfait pour le reste de la saison) et d’Arkadiusz Milik contre les Merlus.






Afficher les commentaires