AC Ajaccio Mercato : Un gros départ chez le nouveau promu en Ligue 1

Le président de l'AC Ajaccio a démissionné. Publié par ALEXIS le 18 mai 2022 à 03:04

Promu en Ligue 1 samedi dernier, l’ AC Ajaccio fait déjà parler de lui. Le président du club a rendu sa démission, comme pressenti.

AC Ajaccio : Le président du club promu en L1 démissionne !

Après huit saisons consécutives en Ligue 2, l’ AC Ajaccio va retrouver la Ligue 1 dès l’ouverture de la saison 2022-2023. L’équipe d’Olivier Pantaloni a fini 2e derrière le Toulouse FC et promu directement dans l’élite. Mai le président du club a démissionné, ce mardi 17 mai 2022. Christian Leca a publié un communiqué officiel dans lequel, il a fait connaitre sa décision. « Comme il a été évoqué récemment, j’ai choisi de ne pas poursuivre l’aventure en Ligue 1 avec l’ AC Ajaccio en tant que président », a informé le dirigeant. « Je garderai un souvenir impérissable de ces trois années sportives. [...] Je souhaite bonne chance à toutes les composantes du club et je remercie toutes les personnes qui m’ont fait confiance salariée, joueurs, dirigeants et supporters durant ces trois années de présidence. Je resterai un fidèle supporter de l’ AC Ajaccio, FORZA ACA, À l’Orsu pà sempre », a écrit Christian Leca, sans donner les raisons qui l’ont poussé à partir, au moment où les Acéistes retrouvent la Ligue 1. D'après L'Équipe, le dirigeant « est fatigué physiquement et mentalement ».

Christian Leca assure la gestion des affaires courantes

En attendant la nomination d’un nouveau président pour conduire l’Athletic Club ajaccien en L1, le président démissionnaire a indiqué qu’il assumera « la gestion des affaires courantes ». Christian Leca avait pris les rênes de l'ACA en juillet 2019, suite à la démission du président Léon Luciani. Il avait été nommé par les actionnaires de la Holding Ajaccio Imperial Corse Investissement, propriétaire de l’AC Ajaccio. Avant d'être promu président du club corse, Leca était dirigeant des Blanc et Rouge et président de l’association ACA depuis 2012.






Afficher les commentaires