OM Mercato : Marseille en grand danger pour Amine Harit !

OM Mercato : La concurrence s’agrandit pour Amine Harit. Publié par Timothée Jean le 29 juin 2022 à 11:35

OM Mercato : Alors que l’Olympique de Marseille souhaite le conserver, Amine Harit pourrait finalement prendre une autre destination.

OM Mercato : La concurrence s’agrandit pour Amine Harit

Recruté lors du dernier mercato estival, Amine Harit (25 ans) a retrouvé des couleurs à l’Olympique de Marseille après des débuts très poussifs. L’attaquant marocain est monté en puissance lors de la deuxième partie de saison, en enchaînant de belles prestations en Ligue 1. Si bien que la direction de l’ OM envisage sérieusement de le conserver. Mais cette mission s’annonce très compliquée.

Prêté sans option d’achat à l’Olympique de Marseille, Amine Harit devrait logiquement retourner à Schalke 04 qui espère le vendre au plus offrant. Le club allemand attendrait même un montant d’environ 10 millions d’euros avant de céder son jeune attaquant. Un montant non négligeable pour les dirigeants de l’ OM, qui hésitent toujours à répondre favorablement aux exigences de Schalke. Cette situation d'incertitude pourrait finalement profiter à un autre prétendant. Il faut dire que le joueur de 25 ans conserve une belle cote sur le marché des transferts. Alors que le FC Séville et Villarreal s’intéresserait à son profil, un autre courtisan vient de se manifester. Le média Sport assure que Galatasaray est passé à l’offensive pour s’attacher les services de l’ancien Nantais.

OM Mercato : Galatasaray négocie pour Amine Harit

Le média turc assure que les dirigeants stambouliotes ont déjà entamé les négociations avec les homologues allemands en vue de boucler un éventuel transfert d’Amine Harit, au grand dam de l’ OM. Les enseignements de cette approche concrète n’ont pas encore été divulgués. Mais pour l’heure, une chose est sûre, l’Olympique de Marseille devra se montrer très généreux s’il souhaite réellement conserver le milieu offensif marocain. Car la direction de Schalke espère toucher un joli chèque sur le futur départ de son joueur, dont le bail expire en juin 2024.






Afficher les commentaires