Angers SCO Mercato : Annonce officielle sur la vente du SCO

Saïd Chabane, propriétaire d'Angers SCO. Publié par ALEXIS le 05 août 2022 à 22:12

Angers SCO Mercato : Le président du SCO a fait une grosse annonce sur le dossier de la vente du club. Et les nouvelles ne sont pas bonnes.

Angers SCO Mercato : La vente du SCO à GFC a avorté

La direction d’ Angers SCO était entrée en négociations avec des investisseurs américains en vue de la vente du club de Ligue 1. Le passage du club d’Anjou sous pavillon américain semblait même en bonne voie et un accord autour de 65 M€ était évoqué. Mais la transaction avec le groupe Global Football Corporation (GFC) a avorté finalement. Le club de Maine-et-Loire ne sera donc pas vendu cet été. C’est l’annonce officielle faite par Saïd Chabane, ce vendredi 5 aout.



« On a découvert tous au même moment l'article de L'Équipe qui, malheureusement, est une vérité. Un fonds s'est retiré pour une raison de gouvernance », a confirmé le président du SCO, dans des propos rapportés par Ouest-France. « Ce qui était prévu au départ ne peut pas se faire aujourd'hui. La prise de participation comme on l'avait envisagée n'est plus d'actualité », a poursuivi l’homme d’affaires franco-algérien.

Les Américains étaient à la recherche de fonds !

Propriétaire d’ Angers SCO depuis 2011, Saïd Chabane avait été interrogé sur le processus de la vente du club en juillet dernier. Dans l’article publié par le quotidien sportif, le média indiquait que les Américains étaient encore à la recherche de fonds. « Le fonds d'investissement (GFC), aidé dans son entreprise par une firme américaine expérimentée - Playfly Sports -, ne dispose pas, pour le moment, des fonds nécessaires à cette opération et essaie de trouver des investisseurs pour financer son projet. Pour cela, les Américains ont activé leurs réseaux », avait indiqué le journal.

Joint au téléphone en son temps par la source, le dirigeant angevin s’était montré optimiste sur l’issue du dossier de la vente d’Angers SCO. « Il y a un timing qui a été fixé, avec des échéances qui sont pour le moment respectées […]. Nous, on a une preuve de fonds dès le départ. Ensuite, dans le cadre de la procédure, à un moment donné, l'argent sera sous séquestre avant la présentation à la DNCG », avait-il rassuré.

Il s’était cependant montré un peu plus réservé sur la question des fonds recherchés par les Américains, d'après le quotidien. « Je ne sais pas. Je sais qu'ils ont un projet beaucoup plus vaste que le SCO. Est-ce que c'est dans ce cadre-là, je ne sais pas », avait-il répondu. Et quelques semaines plus tard, les informations de la source sont confirmées par Saïd Chabane.