OL Mercato : Une tendance se précise pour l'avenir d'Aouar

Houssem Aouar encore dans le dur à l'OL Publié par Ange A. le 15 septembre 2022 à 01:25

OL Mercato : Alors que son avenir reste incertain à Lyon, Houssem Aouar devrait prochainement opérer un important choix en sélection.

OL Mercato : Houssem Aouar toujours dans le flou à Lyon

Longtemps annoncé vers la sortie cet été, Houssem Aouar est finalement resté à l’Olympique Lyonnais. Le milieu formé à l’ OL ne manquait pas de courtisans autant en Liga (Bétis) qu’en Premier League (Nottingham Forest). Mais comme l’avait souligné Vincent Ponsot, aucun de ses prétendants n’est parvenu à satisfaire en même temps le club et le joueur. En fin de contrat au terme de la saison, le milieu tricolore pourrait quitter le club rhodanien en tant que joueur libre l’année prochaine. Le Baby-Gone de 24 ans reste courtisé par la Juventus de Turin. Alors que son avenir en club reste à définir, une tendance se dégage pour son futur en sélection. Le milieu lyonnais pourrait étrenner le maillot algérien lors de la prochaine trêve internationale.



Aouar futur international algérien ?

Houssem Aouar se rapproche de l'Algérie

Selon les informations de La Gazette du Fennec, Houssem Aouar aurait même déjà reçu une pré-convocation de Djamel Belmadi. Le milieu de l’Olympique Lyonnais peut toujours défendre le maillot des Fennecs bien qu’il ait déjà arboré celui des Bleus. Sa seule apparition avec l’équipe de France n’était pas une rencontre officielle. Il avait pris part à la victoire des Bleus en amical contre l’Ukraine (7-1) en 2020. Match durant lequel le sociétaire de l’ OL avait délivré deux passes décisives.

Djamel Belmadi avait déjà ouvert la porte à certains binationaux pour cette prochaine trêve. L’Algérie affronte la Guinée et le Nigeria en amical les 23 et 27 septembre. « Beaucoup de joueurs pourraient nous rejoindre au mois de septembre ou au mois de mars. Il y’a eu une vraie évolution dans leurs réflexions. On travaille depuis 2 ans pratiquement avec ces joueurs, et aujourd’hui on commence à récolter les fruits. Leur réflexion a changé et ils nous rejoindront au mois de septembre ou mars », avait assuré le sélectionneur algérien.