OL Mercato : Le départ d'un international quasiment bouclé

Un ancien cadre de l' OL se serait déjà engagé avec le Betis Séville. Publié par Jules le 27 septembre 2022 à 19:11

Alors que l'effectif de l' OL est assez fourni, un international français aurait pratiquement bouclé son départ de l'Olympique Lyonnais.

OL Mercato : Houssem Aouar a déjà un pied au Betis Séville

En fin de contrat à l'issue de la saison, Houssem Aouar pourrait s'en aller libre en juin prochain. En effet, le milieu de terrain formé au club ne semble plus tellement avoir sa place et ne souhaiterait pas forcément rester à l' OL. Plusieurs pistes sont évoquées concernant le futur de l'international français, mais l'une d'elles semble se dégager plus que les autres, il s'agit de la piste menant au Betis Séville.



Si l'on en croit les informations du quotidien sportif andalou Estadio Deportivo, le joueur aurait déjà un pied au Betis Séville et pourrait rejoindre son ancien coéquipier à l' OL, Nabil Fekir, dès le prochain mercato estival. Le Lyonnais aurait d'ailleurs déjà signé un précontrat avec le club sévillan et aurait même trouvé un logement dans la ville espagnole. Son départ serait donc quasiment déjà bouclé.

OL Mercato : Houssem Aouar a refusé de prolonger à Lyon

Les négociations entre l' OL et le clan Aouar semblent au point mort. La raison ? Le joueur aurait déjà refusé une offre de prolongation de la part de son club formateur. En effet, l'Olympique Lyonnais aurait proposé à son joueur une prolongation portant sur deux ans, ce que le milieu de terrain aurait refusé. Depuis, les négociations semblent quasiment à l'arrêt et les Gones risquent de perdre un autre ancien cadre après le départ de Jason Denayer.

Un gros manque à gagner en perspective pour l' OL qui risque donc de ne rien toucher pour le milieu de terrain formé au club. Pour rappel, il y a deux ans, à l'été 2020, les rumeurs évoquaient des offres de près de 50 millions d'euros pour le joueur, des offres refusées par le board de l'Olympique Lyonnais, qui en espérait davantage.