Stade Brestois : La direction du SB29 tape du poing sur la table

Denis Le Saint, président du stade Brestois. Publié par ALEXIS le 19 novembre 2022 à 02:06

La direction du Stade Brestois a posé un acte fort envers plusieurs joueurs de son équipe, victimes de cambriolage fréquents cette saison.

Au moins 7 joueurs du Stade Brestois ont été victimes de cambriolage depuis l’été. Le club breton n’est pas indifférent au traumatisme, séquelles psychologiques et préjudices matériels subis par les victimes. Dans un communiqué officiel publié ce vendredi, le SB29 apporte son soutien aux victimes. « Les joueurs du SB29 semblent être aujourd’hui la cible privilégiée de malfaiteurs sur Brest et ses environs. Le Stade Brestois tient à apporter tout son soutien à son effectif sportif, victime depuis cet été de 7 cambriolages […]. Pour certains, c’est un réel traumatisme, qui laisse des séquelles psychologiques. Un sentiment d’insécurité que le Stade Brestois regrette pour les siens et leur famille […] »

Le Stade Brestois en action pour trouver des solutions aux cambriolages

Brendan Chardonnet, capitaine du Stade Brestois

Selon les chiffres de l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales, en France, un cambriolage se déroule toutes les 90 secondes. Brendan Chardonnet, capitaine du SB29, victime lui aussi d’un cambriolage il y a quelques mois au Conquet, en rage. « On en a marre ! La nuit de mercredi à jeudi, encore, a eu lieu le 7e cambriolage depuis le début de l’été. Plus d’un tiers des joueurs ont subi des préjudices sur les derniers mois […] »

Solidaire de ses joueurs, le Stade Brestois a indiqué qu’il cherche des solutions pour mettre fin à cette vague de cambriolages. « Les dirigeants du Stade Brestois se sont déjà entretenus avec les Forces de l’Ordre et continuent d’échanger avec les joueurs pour trouver des solutions et tenter d’améliorer cette situation préjudiciable pour le bien-être de l’équipe », a rassuré le club de Ligue 1. Notons que le phénomène touche également plusieurs autres clubs de Ligue 1, dont les plus huppés, le PSG notamment.