Mercato OM : La voie se dégage pour une signature au milieu !

OM Mercato : La direction de l'Olympique de Marseille veut attirer un milieu offensif cet hiver. Publié par Timothée Jean le 24 novembre 2022 à 14:25

Les indices concernant l’arrivée d’un redoutable milieu à l’ OM se multiplient. Le club phocéen a vu l’un de ses sérieux concurrents se retirer du dossier.

En cette période de Coupe du monde au Qatar, la direction de l’ OM prépare activement son prochain recrutement hivernal. Le président marseillais Pablo Longoria en coopération avec son entraîneur, Igor Tudor, ont déjà identifié les postes à renforcer cet hiver, et le secteur offensif en fait partie. Suite à la longue absence d'Amine Harit, l’arrivée d’un milieu créateur est même une priorité pour les dirigeants de l’Olympique de Marseille.

Mercato OM : Bologne se retire du dossier Ruslan Malinovskyi



Ruslan Malinovskyi dans le viseur de l'OM.

Pour étoffer ce secteur de jeu, plusieurs pistes sont déjà explorées par les recruteurs marseillais. Et l’une d’entre elles mène à Ruslan Malinovskyi. L’international ukrainien arrive en fin de contrat en juin avec l’Atalanta Bergame. Malgré les différentes propositions de sa direction, le joueur de 29 ans refuse jusqu’ici de renouveler son bail. Si sa situation contractuelle ne s’améliore pas, le milieu de terrain sera libre de négocier avec le club de son choix dès cet hiver.

Flairant la bonne affaire, l’ OM s’est rapidement positionné pour le recruter. Le Bologne FC a également été annoncé comme l'un des courtisans principaux de Ruslan Malinovskyi. Mais les chances de voir le natif de Zhytomyr rejoindre les Rossoblu sont quasiment nulles, puisque le club italien n’a pas vraiment l’intention de le recruter. « Malinovskyi est un coup impossible pour nous. Il a joué l’Europe et il voudra un club qui dispute les coupes continentales », a expliqué Marco Di Vaio, le directeur sportif de Bologne, au micro de Radio Nettuno Bologna.

Cette déclaration du dirigeant italien est donc une bonne nouvelle pour l’ OM, qui se rapproche un peu plus de la signature de Ruslan Malinovskyi. De plus, la direction de la DEA n’attendrait plus qu’un chèque de 7 millions d’euros pour acter le départ de son joueur. Un montant plus ou moins accessible pour les finances marseillaises. Toutefois, l’Olympique de Marseille devra se méfier d’un autre prétendant. Tottenham insisterait toujours pour rafler la mise dans ce dossier.