PSG : La Mairie de Paris répond à Al-Khelaïfi pour le rachat du Parc

Nasser Al-Khelaïfi, président du PSG. Publié par JEAN-LUC D le 24 novembre 2022 à 13:55

À l’instar de l’OL, Nasser Al-Khelaïfi aimerait que le PSG soit propriétaire de son stade en rachetant le Parc des Princes. La Mairie de Paris lui a répondu.

Dans une interview accordée à la chaîne américaine Bloomberg, Nasser Al-Khelaïfi, président du Paris Saint-Germain, a ouvertement annoncé son souhait de racheter le Parc des Princes. « Paris mérite un meilleur stade. Ma première option est que nous ne déménagions pas. Mais la ville de Paris nous pousse à le faire. Nous avons dépensé 85 millions d’euros pour moderniser le Parc, mais ce n’est pas notre stade », a déclaré l’homme d’affaires qatari de 47 ans.

Le club de la capitale envisagerait donc de déménager de son stade historique s’il ne parvient pas à trouver un accord avec la Mairie de Paris pour devenir le propriétaire de l’enceinte de la Porte de Saint-Cloud. Surtout que selon les informations du journaliste anglais Ben Jacobs du média CBS Sports, le Paris SG serait prêt à investir jusqu’à 500 millions d’euros dans le Parc des Princes pour qu’il ait une capacité de 60.000 places, mais à la seule condition qu’il en soit le propriétaire. Une option qui ne semble pourtant pas encore sur la table des autorités de la capitale française.



PSG : Al-Khelaïfi va devoir se montrer plus convaincant pour le Parc

Anne Hidalgo, Maire de Paris, avec Nasser Al-Khelaïfi, président du PSG.

De passage sur les antennes de Sud Radio ce jeudi matin, le premier adjoint de la Maire de Paris, Emmanuel Grégoire, a commenté la dernière sortie de Nasser Al-Khelaïfi sur sa menace de déménager du Parc des Princes si le Paris Saint-Germain n’en devenait pas le propriétaire. Le collaborateur d’Anne Hidalgo, Maire de la capitale, a confirmé des négociations avec les dirigeants parisiens pour le rachat du mythique stade de football. Seulement, les décideurs de la Ville Lumière ne sont pas pressés de se séparer de leur enceinte.

« Nous avons de bonnes relations avec le PSG. Ils sont aujourd’hui titulaires d’un bail. Ils louent le Parc des Princes à la ville de Paris qui en est propriétaire. Ils souhaiteraient engager une phase d’investissement. Ils disent, et je peux comprendre ce raisonnement : 'Nous, on injecte 500 ou 600 millions d’euros de travaux seulement si on est propriétaires.' Nous, c’est pas notre première option de leur vendre le Parc des Princes. C’est le patrimoine de la ville, le patrimoine des Parisiens », a expliqué le conseiller municipal.

Autrement dit, Nasser Al-Khelaïfi et les décideurs parisiens vont devoir se montrer plus convaincants puisqu’Emmanuel Grégoire « préfère continuer à discuter avec le PSG. »