Man United Mercato : Aucun accord entre Cristiano Ronaldo et Al-Nassr

Rien n'est encore fait pour Cristiano Ronaldo à Al-Nassr. Publié par Jules le 05 décembre 2022 à 14:29

Libéré par Man United il y a quelques semaines, l'avenir de Cristiano Ronaldo affole la toile et une folle rumeur est sortie aujourd'hui pour le Portugais.

Depuis quelques heures, la toile s'enflamme concernant la possible arrivée de Cristiano Ronaldo en Arabie saoudite. En effet, Marca a révélé dans la journée que CR7 avait déjà signé un contrat avec le club d'Al-Nassr, lui qui est libre de s'engager où bon lui semble. Une information qui a beaucoup circulé déjà et qui soutient que l'avenir du Portugais serait déjà fixé, et qu'il va rejoindre Al-Nassr juste après la Coupe du monde au Qatar.

Le journal espagnol annonçait par ailleurs que Cristiano Ronaldo avait déjà paraphé un contrat avec le club saoudien, portant sur deux saisons. Cette signature serait assortie d'un salaire de 100 millions d'euros par saison, accompagnée d'accords publicitaires qui permettraient à CR7 de toucher près de 200 millions d'euros par an, ce qui en ferait le sportif le mieux payé. Mais contrairement à ce qui se dit, cela est encore loin d'être fait pour le Portugais.

Man United Mercato : Cristiano Ronaldo encore très loin d'Al-Nassr

Comme le révèle le journaliste Rudy Galetti sur son compte Twitter, Cristiano Ronaldo n'a pas encore signé son contrat en Arabie Saoudite avec Al-Nassr, contrairement à ce que l'on peut lire un peu partout ce mardi. En effet, CR7 ne se serait pas encore décidé concernant son avenir et attend patiemment la fin de la Coupe du monde avant de faire son choix, qui est encore assez loin d'être tranché.

Tandis que le Portugal affronte la Suisse demain, Cristiano Ronaldo veut rester concentré sur sa compétition et n'est pas disposé à prendre sa décision dans les prochains jours. Libre de tout contrat, depuis la fin de son aventure avec Man United, il a largement le temps de réfléchir à cette question une fois que le Mondial sera achevé. En attendant, on ne peut que spéculer sur sa future destination.