Mercato Montpellier HSC : Laurent Nicollin s’agace pour Elye Wahi

La star Elye Wahi serait sous-évaluée d’après le président du MHSC. Il assure que l’attaquant couterait deux fois plus cher en jouant dans un gros club.

Mercato Montpellier HSC : 60 millions d’euros pour Elye Wahi ?

Alors que ce feuilleton anime déja l’été montpelliérain depuis plusieurs semaines, le président a décidé d’en remettre une couche. Dans une interview accordée à RMC Sport, Laurent Nicollin a répondu à plusieurs questions concernant Elye Wahi. Le jeune attaquant est sur les tablettes de plusieurs grands clubs depuis le début de l’été. Certains ont même transmis une offre, comme les Blues de Chelsea. « On a reçu une seule offre officielle mais elle ne correspondait pas à nos attentes. »

Malgré deux très bonnes dernières saisons, le club héraultais a du mal à faire gonfler le prix de son numéro 9. Une situation que déplore le président, qui critique l’envolée des prix. Bradley Barcola, auteur de six bons mois en Ligue 1, est valorisé au meme prix qu’Elye Wahi, 19 buts la saison dernière, une hérésie selon lui. « Vous ne m’enlèverez pas de la tête que s’il était Lyonnais ou Marseillais, Wahi partirait pour 50 ou 60 millions d’euros. Mais comme on est Montpellier, on n’est pas valorisé pareil… »

L’attaquant parti pour rester ?

...

C’est en tout cas l’une des hypothèses en ce début du mois d’août. Même si l’entourage du joueur et le club se sont mis d’accord sur un transfert en fin d’été, Elye Wahi ne partira qu’à un certain prix. « Nous, on demande un montant. S’il y a ce montant, il partira. S’il n’y a pas ce montant, il ne partira pas« , a assuré le président Nicollin. Pour l’instant, la valse des grands attaquants n’a pas encore eu lieu, ce qui freine les négociations pour le buteur de 20 ans. Car les prétendants ne manquent pas. Francfort, Tottenham, Chelsea, l’Atletico Madrid… tant de gros clubs interessés mais qui doivent, pour la plupart, dégraisser avant d’acheter. C’est le cas des Spurs avec Harry Kane, ou de l’Eintracht Francfort dans le dossier Randal Kolo Muani.

Une chose est sûre, Elye Wahi n’ira pas au clash. Revenu tout sourire à l’entrainement avec l’envie de se remettre au travail, il sera dans le groupe contre Le Havre. En cas de transfert avorté, l’international Espoirs français ne trahira pas le MHSC et continuera de tout donner semaine après semaine, afin peut-être de trouver encore mieux l’été prochain. Il pourrait évoluer aux côtés d’Akor Adams, recruté en provenance de Lillestrøm SK.