OM-LOSC : La déclaration surprenante de Gattuso après le match nul

Une semaine après le report de l’Olympico contre l’OL, l’OM a été tenu en échec par le LOSC ce samedi en Ligue 1. Mais Gennaro Gattuso ne s’en offusque pas.

OM-LOSC : Gennaro Gattuso « satisfait » malgré le match nul

Sept jours après les violents incidents aux abords de l’Orange Vélodrome ayant entraîné le report du match de clôture de la 10e journée de Ligue 1 entre l’Olympique de Marseille et l’Olympique Lyonnais, qui sera finalement rejoué le 6 décembre prochain, les hommes de Gennaro Gattuso étaient ce samedi face à Lille OSC pour le compte de la 11e journée du Championnat. En manque de d’inspiration, l’équipe marseillaise a probablement livré l’une de ses pires prestations depuis l’arrivée de l’entraîneur italien. Le match s’est terminé par un triste nul face aux Dogues de Paulo Fonseca (0-0). Malgré ce score vierge et une situation statique place au classement, Gattuso s’est dit satisfait du résultat de son équipe contre le LOSC.

« On voulait gagner, c’est évident. Je peux comprendre la déception du public d’un point de vue technique et tactique. Le match était bon, Lille est l’une des équipes les plus fortes du championnat. Je suis content qu’on n’ait pas encaissé de but. Notre match était techniquement parfait, mon équipe a été parfaite de ce point de vue. Dans les trente derniers mètres, on se trompe trop. Je suis satisfait de notre match contre une équipe forte », a expliqué le successeur de Marcelino au micro de Canal+, avant d’évoquer les sifflets contre Pierre-Emerick Aubameyang.

Gennaro Gattuso défend Pierre-Emerick Aubameyang

...

Auteur d’une prestation totalement décevante contre le LOSC, Pierre-Emerick Aubameyang est sorti du Vélodrome sous les sifflets d’une grande partie des supporters de l’Olympique de Marseille. En conférence de presse d’après-match, Gennaro Gattuso est monté au créneau pour défendre son attaquant de 34 ans.

« Je suis satisfait de ce groupe, je ne l’échangerais contre presque aucun autre groupe en Ligue 1. Aubameyang ? Pierre-Emerick a 34 ans, il a fait une carrière incroyable. Moi, mon rôle c’est de le défendre et de défendre tous mes joueurs jusqu’à la mort (..) Il a raté 2, 3 passes en 1ère MT, mais je ne vois pas un joueur mort, désinvolte (…) Je me jetterais dans les flammes pour défendre Aubameyang et tous mes joueurs », a confié Gennaro Gattuso.