Défaite de l'OM face à VA : Baup « Il n’y a pas eu de signes annonciateurs »

L’entraîneur de l’Olympique de Marseille, Elie Baup, est revenu sur la défaite de son club lors de la 7e journée de Ligue 1. Pour le technicien français, ce mauvais résultat ne doit pas abattre son groupe qui doit se dire que ce son des choses qui arrivent dans le sport.

Il a déclaré sur le site de son club : «C’est le verdict du terrain. Le sport est comme ça, il y a des jours où rien ne va. Tout est possible dans le sport et c’est pourquoi il faut garder beaucoup d’humilité et de respect tout en restant sur le qui-vive. Il faut se projeter sur la suite sans oublier ce qu’on a fait avant et les 11 matches sans défaite en se disant surtout que ça peut arriver une fois, c’est un accident grave et conséquent, mais il faut surtout que ça ne se reproduise plus. Surtout les 20 premières minutes car en étant mené comme ça, c’est très difficile ensuite de renverser la tendance. D’autant que le score s’est rapidement aggravé alors qu’à 1-0 on a eu une occasion de revenir à égalité, ça n’aurait alors plus été pareil. On aura beaucoup de confrontations comme celle face à Valenciennes où on a senti très vite qu’on était très attendu et où tout le monde se faisait un point d’honneur à mettre fin à notre série. Valenciennes est entré dans le match avec beaucoup de détermination et un pressing très haut et ce genre de situation se présentera souvent dans la saison. Ce match nous permettra donc de donner d’autres réponses stratégiques à ces situations, surtout en début de match.»

A la question de savoir s’il y avait eu des signes avant-coureurs ?

Baup répond en disant : « Il n’y a pas eu de signes annonciateurs. La seule chose nouvelle c’est qu’on jouait à 14h mais on avait préparé le match en conséquence. On avait récupéré la semaine précédente après les deux matches à Nancy et contre Fenerbahçe qui avaient laissé beaucoup de traces et ça n’avait déjà pas été facile face à Evian. Mais les entraînements de fin de semaine étaient de qualité et il n’y avait pas de signes qui auraient pu laisser croire qu’on allait passer au travers comme ça. Les joueurs savent que c’est dans ces matches qu’il faut prendre des points et enchaîner et, contrairement aux idées reçues, personne ne pensait à Paris »


Par Gary SLM
Publié le 02 octobre 2012 à 15:29 | mis à jour le 02 octobre 2012 à 15:29

Facebook
Twitter
email
Whatsapp