PSG : Leonardo à la base de l’échec d’Ancelotti pour sauver sa tête ?

Le PSG ne va pas bien dans cette première partie de saison et Carlo Ancelotti qui est son entraîneur est pointé du doigt comme étant le premier responsable de ce mal-être. Même si le technicien italien a été viré de Chelsea le 13/05/2011 dernier, il continuait d’être considéré comme l’un des meilleurs de ses pairs. Bien qu’ayant échoué à Chelsea où l’obsession n’était que sur la Ligue des Champions, Ancelotti y a remporté le championnat en 2009-2010 en plus de la FC Cup et une Community Shield. Ancelotti n’est donc pas devenu mauvais en changeant de championnat. Ce qui accrédite la thèse d’un élément perturbateur qui lui serait collé entre les pattes au Paris Saint-Germain.

Qui perturbe Ancelotti ?

Leonardo qui l’a recruté est à la base de la venue de Javier Pastore. Même s’il est le plus mauvais comparé à certains autres joueurs du club francilien, l’argentin est celui à qui l’Italien accorde plus de temps de jeu (789 minutes) comparé à Kevin Gameiro (351) et 115 pour le réunionnais Guillaume Hoarau.

Nasser Al-Khelaïfa était sur le point de recruter Adel Taarabt pour 12 millions d’euros. Leonardo arrivé au club au même moment l’a détourné de ce joueur pour Pastore qu’il achètera 42 millions d’euros. Si l’on arrivait à la conclusion que l’achat de l’Argentin était un gros échec, ce qui est le cas, le brésilien sait qu’il en perdrait de sa crédibilité. Il ne serait donc pas surprenant que le soupçon de Daniel Bravo soit fondé.

Le spécialiste du football français sur Canal+ Sport, disait, comme vient de le rappeler le 10 Sport : « Moi, je ne reconnais plus l’entraîneur que j’ai connu à Parme. Là, il est gentillet. Peut-être que Leonardo le perturbe. C’est une hypothèse. Peut-être qu’il lui dit ‘Fais jouer Pastore, on l’a acheté 42 millions’…»

Sinon comment expliquer qu’Ancelotti critique ouvertement ce joueur en conférence de presse et l’aligne sur le terrain le match d'après ? Kevin Gameiro et Guillaume Horau dont il reconnaît les qualités pouvaient l’inciter à un changement de système pour faire du PSG une équipe plus mordante offensivement. Une équipe qui ne se reposerait pas sur les seuls exploits de Zlatan Ibrahimovic pour exister. Leonardo met-il la pression à Carlo Ancelotti pour l’obliger à faire le choix de Pastore pour sauver sa tête ? Cette question mérite réflexion.

Dans tous les cas, sa tête est déjà suspendue à un infirme fil, puisque quand les rumeurs du prochain limogeage d’Ancelotti auront pris forme, même lui n’en survivra pas. Il est clair qu’aucun des coachs cité pour remplacer l’italien (Arsène Wenger ou José Mourinho) ne voudra jamais l’avoir comme patron.


Par Gary SLM
Publié le 04 décembre 2012 à 18:59 | mis à jour le 04 décembre 2012 à 18:59

Facebook
Twitter
email
Whatsapp