L’OM soulagé, Frank McCourt règle un épineux dossier

Sanctionné la semaine dernière par la DNCG, l’OM peut enfin souffler. Son propriétaire américain Frank McCourt a apporté les garanties nécessaires afin de lever le sursis.

Frank McCourt réinvestit à l’OM, la DNCG lève sa sanction

En raison de sa masse salariale élevée et de son absence en coupe d’Europe la saison prochaine, l’Olympique de Marseille ne pourra se permettre des dépenses conséquentes durant ce mercato estival. Toutefois, le président Pablo Longoria et son conseiller sportif Medhi Benatia pourront bâtir une équipe compétitive.

En effet, la DNCG vient d’annoncer qu’elle n’a pris « aucune mesure » contraignante à l’égard de l’OM, de l’OGC Nice, du RC Lens et du Stade Brestois. Cette décision est particulièrement bénéfique pour les Phocéens.

La semaine précédente, Pablo Longoria avait vu son passage devant la DNCG se solder par un « sursis à statuer ». L’instance attendait des « documents complémentaires » avant de prendre une décision définitive. Ces documents ont été fournis avec succès, grâce notamment au soutien financier de Frank McCourt.

Les Phocéens abordent le mercato avec plus de sérénité

...

Le propriétaire américain de l’OM a apporté des garanties pour combler un déficit budgétaire de l’ordre de 70 millions d’euros.  Libéré de toute contrainte financière de la part de la DNCG, le club phocéen peut désormais aborder le mercato avec plus de sérénité. D’ailleurs, l’OM s’apprête à officialiser l’arrivée de Roberto De Zerbi en tant qu’entraîneur, ce qui marque le début d’une nouvelle ère.

Le club de Frank McCourt s’active aussi sur le marché des transferts avec le transfert définitif de Vitinha au Genoa et le recrutement possible de Bachir Belloumi en provenance de Farense, au Portugal. Ces mouvements visent à renforcer l’équipe de manière significative, tout en respectant une gestion financière adéquate.