Nouvelle Ligue des Champions, à quoi s’attendre ?

Alors que personne ne se plaignait de ce qu’était la Ligue des Champions, cette dernière va connaître quelques changements avec un nouveau format dès la saison 2024-2025. Retour sur les nouveautés de la Coupe aux grandes oreilles.

L’UEFA veut « américaniser » la Ligue des Champions

Connue pour sa phase de groupes séparée distinctement, la Ligue des Champions va adopter un format similaire à celui de la NBA. Il n’y aura plus de groupes de quatre équipes, mais plutôt une poule où nous passons désormais à 36 équipes contre 32 pour l’ancienne édition.

Chaque équipe disputera huit matches contre huit clubs différents, qui seront choisis grâce à un tirage au sort avec différents chapeaux. Ce changement vise à offrir plus de rencontres entre les meilleures équipes et à maintenir un niveau d’intérêt élevé tout au long de la compétition.

Dans ce groupe de 36 équipes, les huit premières équipes au classement se qualifieront directement pour les huitièmes de finale. Celles qui seront classées de la 9e à la 24e place devront passer par un tour de barrage pour tenter de rejoindre les phases à élimination directe.

Face à cela, l’UEFA veut être claire dans ses intentions, faire regarder de plus en plus de matchs aux fans. Les amateurs de football pourront observer des grosses rencontres dès le début de la Ligue des champions. Le Paris Saint-Germain pourrait affronter dès les premières journées Manchester City ou le Real Madrid. Une possibilité qui excite les fans, mais qui reste un défi plus ardu pour les clubs.

Les équipes qualifiées en Champions League vont souffrir

...

Qui dit plus d’équipes, dit plus de matchs. En effet, ce nouveau format aura d’énormes conséquences sur le calendrier des clubs. Avec huit matches garantis pour chaque équipe au lieu de six dans l’ancien format, les clubs devront faire face à la difficulté d’enchaîner les matchs rapidement. La gestion des effectifs et la condition physique des joueurs seront des sujets centraux pour que les équipes performent en LDC.

D’un point de vue budgétaire, l’UEFA vise également à augmenter les revenus générés par la Ligue des Champions. Plus de matches signifie plus de droits télévisés, plus de billets vendus et donc plus de partenariats commerciaux. 

Les clubs, particulièrement les plus petits, qui auront l’opportunité de participer à cette nouvelle formule, bénéficieront de retombées financières non négligeables, renforçant ainsi l’équité financière au sein du football européen. Cependant, les équipes appartenant aux 5 gros championnats européens seront tout de même plus avantagées en raison du nombre de places pour se qualifier qui vient d’augmenter. 

Ce nouveau format représente un défi de taille pour les entraîneurs et les joueurs. La gestion des matchs et des effectifs sera cruciale pour espérer aller loin dans cette toute nouvelle édition. La clé pour remporter ce trophée reposera essentiellement sur la gestion des effectifs et de la profondeur de banc.