Euro : Quand les pays hôtes sont favoris, ça donne quoi ?

Alors que l’Euro 2024 est en train de se dérouler en Allemagne, il est question de savoir si les pays hôtes considérés comme favoris remportent généralement le trophée. Retour sur quelques exemple du XXIe siècle qui sont marquants.

La désillusion Portugaise !

Un exemple notable est celui du Portugal. La sélection portugais qui était pays hôte à l’occasion de l’Euro 2004, avait une équipe talentueuse avec des joueurs comme Luís Figo, Pedro Miguel Pauleta et un jeune Cristiano Ronaldo. La Seleção das Quinas atteignait la finale après un parcours impressionnant, en battant l’Espagne, la Russie et les Pays-Bas en demi-finale. 

Alors que tous les espoirs du peuple portugais se retrouvaient à Lisbonne, l’équipe du Portugal n’a pas pu remporter son premier trophée dans son pays. En ayant été battus par la Grèce sur le score de 1-0, ce résultat a été une grande déception pour les fans portugais qui espéraient voir leur équipe nationale triompher à domicile. Ce n’est que quelques années plus tard que Cristiano Ronaldo reprendra sa revanche et remporta une compétition avec le Portugal.

Cet exemple montre bien que, jouer à domicile peut offrir un avantage significatif au pays hôte de l’Euro, mais ne garantit pas du tout la victoire finale. Au mieux, ce qui pourrait être garanti, c’est la possibilité d’aller loin dans la compétition. Le Portugal en 2004 est un exemple parfait des pays hôtes pendant la compétition mais un autre exemple tout autant marquant vient affirmer la garantie d’aller le plus loin possible.

La France a du laisser l’Euro au Portugal

...

En 2016, la France accueille une deuxième fois l’Euro. La dernière réception de la compétition européenne était en 1984, là où les Bleus avaient remporté leur premier Euro. L’équipe, menée par des joueurs comme Antoine Griezmann, Paul Pogba et Dimitri Payet, était considérée comme la grande favorite du tournoi. Les Bleus ont impressionné tout au long de la compétition, atteignant la finale après des victoires convaincantes contre l’Allemagne en demi-finale et l’Islande en quart de finale. 

Cependant, en finale, ils ont été battus 1-0 en prolongation par le Portugal grâce à un but d’Eder à la 109e minute du match. Un moment plus que troublant  pour la France, qui avait toutes les cartes en main pour chercher une troisième fois l’Euro. 

Avec la nouvelle édition de cette année, l’Euro 2024 en Allemagne nous dira si les joueurs de la Mannschaft pourront tirer parti de leur statut de pays hôte pour soulever le trophée ou non.  Ce qui est sûr , c’est que la réussite pour remporter l’Euro dépend de plusieurs points qui sont, la qualité de l’équipe, la gestion de la pression mais aussi de la réussite.