Mercato - PSG : Fair-play financier, le coup de massue pour Paris ?

Le PSG attendait la réforme du Fair-play financier de la fin de ce mois pour lancer son mercato. Il tombe des nues si le texte diffusé par Le Parisien, est vraiment la dernière version de la réforme du FPF attendue de l'UEFA.

Le PSG pas du tout aidé par l’UEFA

En effet, l’UEFA, jusqu’au bout, ne fera aucun cadeau au PSG cette saison. D’après le quotidien francilien, « sous réserve de l’acceptation de leur dossier et de leur business plan, un nouveau propriétaire fortuné pourra désormais dépasser assez largement le déficit maximal autorisé sans risquer de sanctions. Cette dérogation sera valable pendant quatre saisons.»

"En contrepartie, les actionnaires devront éponger chaque année les pertes de leurs clubs, suivre le tableau de marche établi en concertation avec l'UEFA puis, au bout de quatre ans, rentrer dans le rang."

Mais petit problème, QSI (L'un des plus grands fonds d'investissement au monde) n’est pas un nouveau fortuné au PSG, il est propriétaire de ce club depuis le 31 mai 2011. Secondo, cette réforme n’entrera en vigueur que la saison 2016-2017, ce qui va obliger le Paris Saint-Germain à faire avec les 48 millions d’euros dont il dispose pour son mercato estival.

Si ce texte venait à être confirmé comme étant celui de la nouvelle réforme, la grimasse de Nasser Al-Khelaïfi devrait être un peu plus visible, au moins pour sa date de début d'application, la saison 2016-2017.





Par Gary SLM
Publié le 11 juin 2015 à 09:27 | mis à jour le 11 juin 2015 à 09:27

Facebook
Twitter
email
Whatsapp