PSG - Mercato : Al-Khelaifi répond aux menaces de l’UEFA

Al-Khelaifi se déclare irréprochable vis-à-vis des règles du Fair-Play Financier Publié le 11 septembre 2017 à 21:15

Les sommes inouïes engagées par le PSG pour son recrutement estival sont considérées avec suspicion par l’UEFA. Nasser Al-Khelaifi se dit serein.

Al-Khelaifi dévoile l’origine des sommes engagées

Le PSG a frappé les esprits en dépensant des sommes phénoménales pour se renforcer cet été. Il a fallu pas moins de 402M€ pour recruter Neymar et Kylian Mbappé seulement, à raison de 222M€ pour le premier et de 180M€ pour le second. Les deux joueurs les plus chers de l’histoire du football dans la même équipe, il fallait le faire.

Si cela est sans aucun doute un exploit pour Nasser Al-Khelaifi et son staff, l’opération n’est pas du goût de tout le monde, à commencer par des clubs comme le FC Barcelone, le Bayern Munich… Lesquels sont très réservés sur l’origine des fonds engagés. Un point sur lequel nous avons désormais les explications de Nasser Al-Khelaifi.

« Nous avons travaillé très dur ces six dernières années pour construire les revenus du club et ils ont augmenté via la billetterie, le parrainage, le merchandising, les jours de matches et les droits TV qui sont passés de 90 millions d’euros à approximativement 500 millions d’euros, sur les deux dernières saisons. Nous planifions dès maintenant de continuer à augmenter notre revenu de 20 à 40% », a expliqué le président parisien dans une interview accordée au Telegraph.

Al-Khelaifi serein devant les menaces de l’UEFA

L’UEFA, qui soupçonnerait une violation des règles du Fair-Play Financier, s’apprêterait à sévir. Des menaces face auxquelles le Qatari se veut imperturbable, parce que n’ayant rien à se reprocher.

« Nous avons une année pour respecter les critères du FPF. Nous avons jusqu’au 30 juin 2018. Donc je dis à tout le monde : détendez-vous et pensez à votre projet. Nous, nous pensons à la construction de notre projet. Il y a la pression d’autres clubs pour examiner mais je ne pense pas que l’UEFA sera influencé parce qu’ils sont très professionnels et très sérieux. Pour la millième fois je le répète, je suis très confiant. Nous respectons tous les clubs et nous attendons la même chose en retour », a-t-il assuré avant de conclure : « Nous avons investi dans la Ligue Française pour être compétitifs en Ligue des Champions. Nous respectons toutes les règles et tous les règlements. »

Autrement dit, l'UEFA ne trouverait aucun cadavre dans le placard.

Par JOËL

Facebook
Twitter
email
Whatsapp