Vente OM : L'Arabie Saoudite toujours plus proche d'un rachat

Le dossier Vente OM revient sur le bureau de Frank McCourt. Publié le 12 novembre 2020 à 10:40

Le dossier Vente OM est plus que jamais au coeur des discussions en ce moment, alors que l'Olympique de Marseille connait une période délicate malgré sa 4e place en Ligue 1. Humilié en Ligue des champions, le club continue d'être l'objet des désirs de l'Arabie Saoudite, qui se rapproche de plus en plus d'un rachat en tentant de convaincre Frank McCourt.

Offensive de l'Arabie Saoudite dans le dossier Vente OM

Les choses s'accélèrent dans le dossier Vente OM. Alors que Mourad Boudjellal et Mohamed Ajroudi, l'homme d'affaires franco-tunisien, étaient passés à l'offensive cet été, le rachat de l'Olympique de Marseille est actuellement plutôt aux mains de l'Arabie Saoudite. Selon le journaliste anglais Ben Jacobs, le Public Investment Fund (PIF) saoudien aurait fait une offre de 221 millions d'euros au propriétaire américain pour s'offrir le club olympien. Mais "Frank McCourt n’a aucune envie de vendre. Une source du PIF dit qu’ils n’ont jamais sérieusement parlé avec Marseille, mais qu’ils ont d’abord exploré des options en Ligue 1 afin de voir si le championnat était attractif et un bon plan pour eux", a commenté Ben Jacobs, pour qui l'Arabie Saoudite a fait de Newcastle United "sa priorité" du PIF qui veut "investir que dans un club de football pour l'instant".

Impasse à Newcastle, le PIF revient sur l'OM

Pourtant, les choses ne se déroulent pas comme prévu pour l'Arabie Saoudite à Newcastle, selon un article du Monde. "Ryad tente de s'approprier l'OM pour ne pas rester sur un échec" en Angleterre, où les 350 millions d'euros proposés n'ont pas suffi. Dans un premier temps freinés, les Saoudiens ne seraient désormais plus confrontés au refus catégorique de Frank McCourt. Les premiers mois de la saison auraient bien fini de convaincre le propriétaire américain de vendre le club, notamment après les résultats en Ligue des champions et les chiffres décevants du mercato. McCourt a en effet été surpris de la faible valeur des joueurs de l'OM sur le marché des transferts, dont il tient Jacques-Henri Eyraud pour responsable. Ainsi, il ne verrait pas d'un mauvais oeil une nouvelle offre du PIF, qui pourrait arriver très vite sur son bureau afin de donner au dossier Vente OM une nouvelle orientation.





Par Matthieu

Facebook
Twitter
email
Whatsapp