OM Mercato : Jacques-Henri Eyraud va avoir de gros problèmes

OM :  Jacques-Henri Eyraud dans le collimateur de Frank McCourt ? Publié le 05 novembre 2020 à 17:00

L'Olympique de Marseille est dans le dur avec ses trois défaites en autant de matches en Ligue des champions. Le dernier revers, humiliant, face au FC Porto (0-3), fait tremble tout l'édifice OM, des joueurs à l'entraîneur, en passant par le président et le propriétaire. Jacques-Henri Eyraud devrait d'ailleurs avoir des comptes à rendre assez rapidement.

L'OM catastrophe en Ligue des champions

À chaque sortie en Ligue des champions, l'OM est un peu plus humilié. Défaite (0-3) sur la pelouse du FC Porto, mardi lors de la 3e journée, l'équipe d'André Villas-Boas affiche un bilan catastrophique avec aucun but inscrit, sept encaissés et, donc, zéro point. L'entraîneur de l'Olympique de Marseillesubit une pluie de critiques, notamment pour ses choix et son système de jeu, et n'hésite plus à y répondre de façon cinglante. Mais ce sont également les joueurs olympiens qui font tache. Leur manque d'envie, d'engagement et de volonté est sévèrement pointé du doigt. Un constat récurrent revient néanmoins chez les observateurs : les joueurs de l'OM n'ont tout simplement pas le niveau pour exister en Ligue des champions.

Jacques-Henri Eyraud dans le collimateur de Frank McCourt

Dans son édition du jour, L'Equipe révèle qu'André Villas-Boas était étonné de ne pas recevoir d'offres de grands clubs européens pour ses joueurs, à la suite de la qualification en Ligue des champions grâce à une belle deuxième place. Mais le quotidien sportif est implacable : "Le technicien portugais a certainement obtenu sa réponse en trois matches de C1 : ses hommes ne sont pas invités à ce niveau." Un constat dur mais juste, tant les joueurs de l'OM n'ont rien montré durant leurs duels avec l'Olympiakos, Manchester City et le FC Porto. Frank McCourt, le propriétaire américain du club, n'est pas du tout content des faibles résultats des ventes de joueurs. Pourtant, tous les transferts réalisés il y a peu, avant l'arrivée de Pablo Longoria, ont été validés par Jacques-Henri Eyraud. Le président serait alors dans le collimateur de McCourt, qui le tient responsable des mercatos ratés et de la faible qualité de l'effectif actuel. Les jours d'Eyraud à l'OM pourraient alors être comptés, sauf si Frank McCourt trouve un accord dans le dossier Vente OM, remis sur la table après les récentes humiliations. Les matches de l'Olympique de Marseille à venir, dont le premier dès samedi sur la pelouse du RC Strasbourg, vont s'avérer déterminants.





Par Matthieu

Facebook
Twitter
email
Whatsapp