FC Nantes Mercato : Cette recrue qui se fait déjà fracasser

FC Nantes : Jean-Kévin Augustin suscite déjà des doutes Publié le 15 novembre 2020 à 13:23

En quête d’un avant-centre, le FC Nantes a signé Jean-Kévin Augustin quelques heures après la fermeture du mercato estival. Après dix journées de Ligue 1, l’ancien Monégasque n’a pas encore répondu aux espoirs placés en lui.

FC Nantes : Jean-Kévin Augustin, un flop du recrutement estival ?

Le sujet avait divisé l’entraîneur Christian Gourcuff et le président Waldemar Kita durant le mercato estival. Alors que le coach souhaitait attirer un avant-centre capable de se mettre au service du collectif, le dirigeant préférait un renard des surfaces. Au final, Jean-Kévin Augustin a été signé libre. Une signature qui avait été saluée par les observateurs comme un coup de maître des recruteurs du FC Nantes en raison du parcours du joueur de 23 ans avec le PSG puis l’AS Monaco.

Mais c’était vite oublier que l'attaquant avait eu un parcours très mitigé avec le Red Bull Leipzig puis Leeds United. L’ancien Monégasque n’avait pas joué depuis 7 mois avant de signer avec le club de la Cité des Ducs. Ce manque de compétition et de condition physique a vite fait de le rattraper au FC Nantes, où il n’a joué que 17 minutes depuis son arrivée. Pour le journal L’Équipe, l’ancien Parisien a désormais tout l’air d’un flop du recrutement estival des Canaris. « Le temps passe et Jean-Kevin Augustin n'a disputé que 17 minutes en Ligue 1 cette saison avec le FC Nantes. Arrivé sur les bords de la Loire le 6 octobre sans match officiel dans les jambes depuis plus de sept mois, l'ancien attaquant de Leipzig n'est pas en mesure de postuler à une place de titulaire », écrit le quotidien sportif.

Un sentiment partagé par Christian Gourcuff ?

L’entraîneur du FC Nantes avait déjà évoqué la situation de Jean-Kévin Augustin dans Ouest-France. Christian Gourcuff n’a pas clairement parlé de flop, mais il a fait savoir que la recrue estivale avait d’abord « un problème physique » en raison de son manque de compétition longue durée. Selon le technicien de 65 ans, pour juger l’ancien Leedsien « il faut qu'il ait un niveau physique suffisant pour faire de la compétition, hormis des bouts de match ». À noter que le patron du banc nantais ne s'était pas exprimé sans afficher un air « dubitatif »…





Par JOËL