LOSC Mercato : Jonathan David remplaçant, Galtier s'explique

Jonathan David, attaquant du LOSC. Publié le 19 novembre 2020 à 19:47

Le LOSC a transféré Jonathan David de La Gantoise l’été dernier contre un gros chèque de 27 M€, hors bonus. Inefficace, l’attaquant a été rétrogradé sur le banc de touche. Christophe Galtier s’en explique.

LOSC : Le plan de Galtier pour relancer Jonathan David

Christophe Galtier, entraineur du LOSC, a justifié la sortie de Jonathan David de son onze de départ dans une longue interview accordée à L’Équipe. Il évoque une stratégie pour mieux relancer le jeune joueur de bientôt 21 ans. « Dans un projet comme celui du LOSC, peut-on laisser le buteur à 30 M€ sur le banc ? Oui », a-t-il répondu. « Il y a plein d'exemples qui montrent que si tu te précipites, alors que tu n'es pas sur la bonne dynamique, tu vas cramer et condamner. Et là, tu pénalises le joueur, l'équipe, car elle n'a pas un joueur performant, et ton investissement », a expliqué le technicien des Dogues ensuite. Pour revoir Jonathan David avec le statut de titulaire, « il faut avoir de la patience ». Et Christophe Galtier sait comment s’y prendre pour que la recrue soit décisive. « Avoir cette patience, c'est aussi être convaincu que le joueur a un potentiel et le convaincre de te suivre dans la démarche », a-t-il indiqué.

10 apparitions en Ligue 1 pour 0 but

L’Américano-Canadien a fait 10 apparitions en Ligue 1, mais n’a toujours pas marqué de but. Pour être plus précis, il a été titulaire lors des 7 premiers matchs du championnat. En manque de réussite, il a été relégué sur le banc de touche par l’entraîneur du LOSC. Ainsi, Jonathan David a joué les trois derniers matchs de Ligue 1 de Lille OSC, en entrant en jeu en seconde période. Face à l’OL (1-1), il n’avait joué que la dernière minute du match.

Lille OSC : le Canadien progresse

Malgré le manque de réussite de Jonathan David, Christophe Galtier estime qu’il progresse dans le collectif Lillois. « Il y a zéro but, mais il y a l'amélioration dans le jeu, il se crée des situations. Au quotidien, ça va mieux, il marque des buts à l'entraînement », a-t-il noté. « Sans le défendre, il est dans les bons coups offensifs. Nous devons faire preuve de patience, d'exigence, mais pas de renoncement. Et il ne faut pas qu'il soit focalisé sur "faut marquer". Mais plutôt sur : "Je dois bien faire ça, je me concentre sur ça. Si je fais bien ça, le reste va venir naturellement’’ », a conclu le coach du LOSC.





Par ALEXIS

Facebook
Twitter
email
Whatsapp