RC Lens : Grosse polémique, clash entre Haise et Gourcuff

RC Lens : Grosse polémique, clash entre Haise et Gourcuff. Publié le 26 novembre 2020 à 14:10

Le RC Lens et le FC Nantes ont fait match nul (1-1), mercredi à Bollaert, à l'occasion d'un match en retard de la 8e journée de Ligue 1. À l'ouverture du score de Gaël Kakuta, les Canaris ont répondu sur penalty à la 81e minute. Arrêté dans un premier temps par Jean-Louis Leca, le penalty a été donné à retirer, puis transformé, déclenchant un début de polémique.

Le RC Lens frustré et déçu

Les Lensoisespéraient mieux de ce match en retard face au FC Nantes. Mais, après un nul improbable (4-4) contre le Stade de Reims, les Sang et Or ont de nouveau concédé le nul face aux Canaris (1-1). "J’aurais été très déçu si j’avais trouvé mon équipe bien supérieure à Nantes, mais il faut bien avouer que notre adversaire a su nous poser des problèmes en seconde période, a reconnu Franck Haise, l'entraîneur du RC Lens. Je ne sais pas si on a perdu deux points. On a eu moins de fraîcheur au fur et à mesure du match, on a manqué d'énergie pour mieux contre-attaquer et maîtriser la possessions. Mais on concède logiquement ce penalty car on est en retard." Et c'est bien ce penalty qui frustre le coach lensois. Car, en premier lieu, Jean-Louis Leca avait stoppé le tir d'Abdoulaye Touré, mais il a été donné à retirer et réussi par le capitaine nantais.

Une histoire de VAR qui fâche Haise et Gourcuff

Tout de suite après, le RC Lens a posé un réserve auprès du délégué de la Ligue. "J’ai contesté l’esprit, a expliqué Franck Haise après avoir revu les images. La VAR a raison. Mais s’il faut sanctionner tous les gardiens en avance de deux centimètres, ils n’arrêteront plus beaucoup de penalties." C'est en effet parce que Leca n'avait pas ses deux pieds parfaitement sur la ligne au moment du tir que le penalty a été donné à retirer. "On voulait marquer le coup, mais on ne va pas aller au CNOSF pour ça. Je ne suis pas le premier coach qui n'est pas satisfait de la VAR, ni le dernier." Une réserve pour la forme donc, qui n'a pas plu à l'entraîneur du FC Nantes, Christian Gourcuff : "En l'occurence, la VAR est intéressante car elle peut dire si oui ou non c'est à retirer ou pas. Si c'est une réserve parce que le jeu a repris entre temps avant de faire retirer le deuxième penalty, c'est assez laid."

Ce jeudi, une nouvelle information a été dévoilée par l'insider Mohamed Toubache-Ter. La VAR a également été utilisée en amont pour juger si oui ou non il y avait bien penalty. Et l'arbitre, M. Batta, a sifflé la sanction sans avoir vraiment vu la faute. "L’arbitre a sifflé penalty afin d’avoir un avis de la VAR, il l’a reconnu auprès des concernés après le match", a expliqué Toubache-Ter sur Twitter. Une autre révélation qui risque de ne faire qu'accroître la frustration du RC Lens après ce nul face au FC Nantes.





Par Matthieu