OM : L'arbitrage cristallise toutes les tensions à Marseille

OM : L'arbitrage cristallise toutes les tensions à Marseille. Publié par Matthieu le 18 décembre 2020 à 17:45

Si André Villas-Boas a fait son mea culpa après ses menaces et insultes envers un journaliste, l'entraîneur de l'OM reste fâché contre l'arbitrage que subit son équipe. L'expulsion de Pape Gueye contre le Stade Rennais (1-2) a été la goutte d'eau qui a fait déborder le vase pour les Marseillais, qui estiment être arbitrés plus sévèrement que les autres équipes.

OM : Pape Gueye, le carton de trop

André Villas-Boas peste encore contre l'expulsion de Pape Gueye, mercredi, qui a coûté le match à l'OM face au Stade Rennais (1-2). "L’expulsion a été un moment décisif à Rennes, a réaffirmé le coach de l'Olympique de Marseille. On a demandé à nos avocats s'il pouvait y avoir une faute technique entre l'arbitrage et la VAR. Clément Turpin a été très désagréable et on était déçu de l’arbitrage, de la quantité de cartons jaunes, du déroulement du match. C’est mieux quand les arbitres sont réguliers. On manque d’explications. C’est quelque chose d’historique sur l'OM. On ne regarde pas que ce genre de statistiques, mais il faut aussi alerter parce que ce n’est pas trop normal. Il y a un gros écart avec les autres club dans ce type de stats. C'est toujours contre l'OM."

L'attitude et le niveau montrés par Clément Turpin à Rennes ne sont pas au niveau, estime l'entraîneur portugais de l'OM. "Il a été très autoritaire, a jugé Villas-Boas. J’attendais beaucoup plus du meilleur arbitre de France. Je l’ai trouvé très distant de mes joueurs, très proches des autres. Pour moi, il reste le meilleur, mais c’est à lui aussi de faire son autocritique." Mais le coach olympien a tenu à tempérer ses propos, se disant "content" du corps arbitral en France. "En Angleterre, il y avait une différence d’arbitrage, ici il y a une régularité que j’apprécie beaucoup. Après, les stats sont les stats. On est beaucoup cartonné."

L'arbitrage "n'a pas été bon" face au Stade Rennais

Le défenseur espagnol de l'OM, Alvaro Gonzalez, a lui été très claire. "On a vu toutes les images, il n'y a rien dans les actions de Pape. L'arbitrage n'a pas été bon, mais on va continuer. Quand on est mauvais, on nous le dit. Si demain ,je coûte deux buts à mon équipe, on me le reprochera, c'est pareil pour les arbitres." Pour le joueur marseillais également, l'OM est plus sanctionné que les autres clubs, pour des fautes similaires. "Mes amis m’ont dit l’arbitrage a été mauvais... Si tu regardes un match de l'OM, c’est comme les autres au niveau de l’agressivité, mais pas pour les arbitres..."



Afficher les commentaires