OL Mercato : Le remplaçant de Memphis ou Dembélé en attente

Juninho, directeur sportif de l'OL. Publié le 29 décembre 2020 à 09:45

En cas de départ de Memphis Depay ou Moussa Dembélé cet hiver, l'OL a déjà coché un nom connu en Ligue 1 pour se renforcer. L’attaquant pisté lors du mercato estival dernier n’était pas arrivée à Lyon à cause de ses exigences salariales qui avaient été un obstacle pour l’Olympique Lyonnais, évidemment frappé par la crise sanitaire et financière du coronavirus.

OL : Islam Slimani sous le coude de Juninho ?

Leader de la Ligue 1, l'OL ne devrait pas transférer de joueurs cet hiver comme le souhaite Rudi Garcia. Mais Memphis Depay, en fin de contrat en juin 2021, pourrait être vendu cet hiver. Très courtisé, Moussa Dembélé aussi pourrait partir si l’Olympique Lyonnais a une offre intéressante. Cependant, les deux attaquants ne seront pas transférés à la fois. Seulement l’un d’eux, en cas de proposition irrésistible. Pour se renforcer si Memphis ou Dembélé part, Juninho a une cible privilégiée : Islam Slimani. Courtisé l’été dernier, l’attaquant de Leicester City est toujours sur les tablettes de l'OL selon Foot Mercato. Le Directeur sportif « a réactivé la piste Islam Slimani ».

En fin de contrat en juin 2021, ce dernier « est en train de négocier la résiliation de son contrat avec les Foxes » d’après la source. S’il y parvient, l’Algérien serait libre de s’engager avec le club de son choix. Du coup, les Lyonnais n’auront pas à verser d’indemnités de transfert. La source croit savoir que le joueur passé par l’AS Monaco la saison dernière pourrait débarquer chez les Gones en janvier « pour une pige de 6 mois ».

Des attaquants décisifs à Lyon

L'OL a la 2e meilleure attaque du championnat derrière le PSG. L’équipe de Rudi Garcia a marqué 24 buts en 17matchs disputés, soit une moyenne de 2 buts pas matchs. Le club rhodanien compte trois de ses attaquants dans le top 10 des meilleurs buteurs : Karl Toko Ekambi (9 buts), Memphis Depay (8 buts) et la recrue Tino Kadewere (7 buts). L’Olympique Lyonnais marche donc sur l’eau et n’attend personne en janvier, car l’équipe ne joue que la Ligue 1. En d'autres termes, les arrivées sont conditionnées par les départs.





Par ALEXIS