OL Mercato : Prolongation, coup de pression pour Rudi Garcia

Rudi Garcia pas encore prolongé à l'OL Publié par Ange A. le 27 décembre 2020 à 06:00

Arrivé à l’Olympique lyonnais la saison dernière, il ne reste que six mois de contrat à Rudi Garcia. Satisfait du travail abattu par le coach de Lyon, Denis Balbir estime que le technicien mérite une prolongation.

L’OL de retour au top sous Rudi Garcia

Après une première année tronquée par le coronavirus, Rudi Garcia est parti sur de meilleures bases avec l’OL. L’Olympique lyonnais réalise d’ailleurs un début de saison canon. À la trêve, le club rhodanien est co-leader de Ligue 1 à égalité de points avec le LOSC. Lyon n’avait plus terminé en tête du championnat en hiver depuis 2008. C’est dire la prouesse réalisée par le successeur de Sylvinho. Les Gones n’ont concédé qu’une seule défaite en 17 rencontres. Pour le reste, Lyon compte 11 victoires et 6 matchs nuls. De quoi faire taire les détracteurs de Garcia. Le technicien a longtemps été critiqué par une frange de supporters pour son passif marseillais. Mais avec ses résultats, il met tout le monde d’accord. Le seul bémol concerne son avenir avec Lyon.

Denis Balbir prend la défense de Garcia

Recruté en cours de saison dernière, le contrat de Rudi Garcia expire dans six mois. Rien ne semble indiquer qu’il sera prolongé avant le terme de la saison. Jean-Michel Aulas et Juninho préfèrent ne pas s’emballer avant de lui offrir une prolongation. Pour Denis Balbir, le board lyonnais a déjà fait le bon choix en recrutant l’ancien coach de l’OM. « Le Lyon de cette année tient la route. Rudi Garcia tient la barre. Je suis content pour lui. Je me suis toujours insurgé contre ceux qui critiquaient Garcia sur son niveau en tant qu’entraîneur », a d’abord lâché le journaliste cité par Top Mercato. Il estime en outre que le coach lyonnais est aussi « capable de s’adapter et d’adapter ses joueurs à son plan de jeu ». « On l’a vu avec Bouna Sarr à l’OM et Maxwel Cornet à l’OL. Bravo pour ce qu’il démontre à Lyon », a-t-il conclu. Reste à savoir si cela suffira pour faire changer d’avis au board lyonnais.



Afficher les commentaires