Angers SCO : Stéphane Moulin savoure la victoire sur le LOSC

Stéphane Moulin, coach d'Angers SCO, félicite le capitaine Ismael Traoré. Publié le 07 janvier 2021 à 10:45

Angers SCO a infligé une défaite (2-1) au LOSC qui n’avait perdu qu’un seul match cette saison. De quoi réjouir Stéphane Moulin, l’entraîneur des Angevins, désormais 7es au classement de la Ligue 1.

Angers SCO : Moulin évoque « la plus belle victoire » de son équipe

Stéphane Moulin, le coach d'Angers SCO, est aux anges. Son équipe a signé une précieuse victoire sur le LOSC, lors de la 18e journée de Ligue 1 disputée mercredi soir, au stade Pierre Mauroy. Pour le technicien, c’est un exploit retentissant. « Est-ce la plus belle victoire depuis la remontée en Ligue 1 en 2015 ? Oui. Car on a joué contre le premier ex aequo, qui était invaincu à domicile cette saison », a fait remarquer. Le patron du staff technique du SCO a savouré ce succès sur Lille OSC, comme s’il venait de remporter un trophée ou un titre. « On a réalisé un exploit, c'est une très, très grosse performance. Je suis très, très fier de l'équipe et du groupe. S'il y avait un bon moment, c'était celui-ci », a-t-il confié, en joie. Pour finir, Stéphane Moulin a expliqué la défaite concédé par les Dogues à Angers SCO. « Les Lillois ont joué beaucoup de matchs (Ligue Europa et Ligue 1 combinées, ndlr) et il y a eu une coupure. J'avais dit qu'il y aurait des surprises, parce que les grosses équipes ne sont pas forcément prêtes », a-t-il noté.

Romain Thomas, bourreau inattendu du LOSC

Angers SCO doit sa victoire à Romain Thomas, auteur des deux buts contre le LOSC (6e et 10e). Burak Yılmaz avait réduit le score pour les Nordistes (42e). « Sur le doublé de Romain Thomas, c'est la belle histoire du foot. On ne savait pas s'il jouerait et finalement, il est là et il marque deux buts », a précisé Stéphane Moulin. Quant à Christophe Galtier, il a admis la victoire du Sporting Club de l’Ouest. « J’avais rarement vu mon équipe autant en difficulté. On a été battu dans tous les domaines. Angers mérite sa victoire. Nous avons été absents », a-t-il reconnu.





Par ALEXIS